Werdau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Werdau
Werdau
Vue sur la ville et ses environs
Blason de Werdau
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de la Saxe Saxe
Arrondissement
(Landkreis)
Zwickau
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Stefan Czarnecki
Partis au pouvoir CDU
Code postal 08412
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
14 5 24 300
Indicatif téléphonique 03761
Immatriculation Z, GC, HOT, WDA
Démographie
Population 23 146 hab. ()
Densité 353 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 44′ 00″ nord, 12° 23′ 00″ est
Altitude 334 m
Superficie 6 559 ha = 65,59 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Werdau
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Werdau
Liens
Site web www.werdau.de

Werdau est une ville allemande située en Saxe, dans l'arrondissement de Zwickau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Appartenances historiques

Blason du Margraviat de Misnie Margraviat de Misnie 1398–1423
Drapeau de l'Électorat de Saxe Électorat de Saxe 1423-1806
Drapeau du Royaume de Saxe Royaume de Saxe 1806–1918
Drapeau de la république de Weimar République de Weimar 1918–1933
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand 1933–1945
Drapeau de l'Allemagne occupée Allemagne occupée 1945–1949
Drapeau de l'Allemagne de l'Est République démocratique allemande 1949–1990
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1990–présent

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

La ville est située près de la rivière Pleiße, au bord des montagnes Westerzgebrige à une altitude moyenne de 340m au-dessus du niveau de la mer, à l'est de la zone de conservation du paysage forestier de Werdauer-Greizer. Les grandes villes les plus proches sont Zwickau, Chemnitz et Gera (respectivement, à 8 à 39 et à 26 km) en Thuringue.

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Les communes proches sont Langenbernsdof, Neukirchen, Lichtentanne et Fraureth ainsi que Mohlsdorf-Teichwolframsdorf dans le district de Greiz.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Warden était initialement entourée d'une muraille et avait le droit de brasser de la bière. Le commerce de la poterie était pratiqué; il y avait également des tanneurs, des forgerons et des selliers. En 1557-1560, la sage-femme Margarethe Stellmacher a été condamné pour sorcellerie et a été exécutée[1].

En 1756, un grand incendie se déclara à Werdau, dont presque toute la ville et l'ancienne mairie furent victimes. Ensuite, la ville s'est développée, passant de 2792 habitants en 1792 à 3461 en 1815. L'augmentation du nombre d'habitant est principalement due au fort développement des échanges et du commerce. L'ancien hôtel de ville n'a été démoli qu'en 1913. Un brasserie existe à Werdau depuis 1879[2].

La ville de Werdau n'a pas été épargnée par les deux guerres mondiales. Environ 500 citoyens ont perdu la vie pendant la Seconde Guerre mondiale. A partir du , il y a plusieurs raids aériens américains. Cela a entraîné la destruction de plusieurs bâtiments proches de la gare et du centre-ville. Bien plus tard, le , Werdau a finalement été remise aux troupes américaines vers 15 heures[3].

En 1951, le projet de reconstruction nationale a été commencé dans lequel des travaux ont été réalisés pour le bien être de la population. Le Parc Richard Wagner, le Parc de la ville, la zone de loisirs An den Teichen ont été créés à cette époque. Un ancien terrain de parade nazi a été transformé en un stade à Landwehrgrund. Lors du procès du lycée de Werdauer en 1951, 19 élèves ont été condamnés à des peines de prison allant de 2 à 15 ans pour avoir protesté contre la dictature du SED[4].

Le paysage urbain de Werdau a changé depuis la chute du Mur. L'ancien quartier résidentiel Ernst Grube, constitué de lotissements de maisons préfabriqués construit en 1987 a été complètement démoli entre 2003 et 2016[5],[6].

En 2012, la Johannisplatz a été réaménagée et restaurée dans sa forme originale[7].

Evolution démographique de la population (au 31 décembre)[modifier | modifier le code]

Année Nombre d'habitants
1834 4 994
1880 13 659
1925 21 047
1939 21 369
1950 (31 Aout) 25 864
1960 24 539
1990 19 983
1997 23 258
2000 26 077
2002 25 158
2005 24 290
2008 23 146
2011 22 303
2013 21 114
2015 21 039
2016 20 905
2018 20 793

Note: A partir de 1995, l'augmentation du nombre d'habitant est due à l'intégration des communes voisines de Könogswalde, Steinpleis, Langenhessen et Leubnitz.

Politique[modifier | modifier le code]

Elections municipales[modifier | modifier le code]

En 2012, Stefan Czarnecki a été élu au second tour pour succéder à Ralf Tittmann[8]. En 2019, le maire a annoncé sa nouvelle candidature mais a échoué au premier tour du scrutin face à son unique rival Sören Kristensen.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Werdau est reliée par un jumelage avec Röthenbach an der Pegnitz en Bavière (depuis 1990).

Culture et Lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Le Musée de la ville et de la machine de vapeur présente des représentations et des modèles de la ville et de l'histoire industrielle locale ainsi que l'une des plus grandes collections de porcelaine de Fraureuther en Allemagne.

Architecture[modifier | modifier le code]

La place du marché historique est dominée par l'hôtel de ville de type néo-renaissance avec des détails architecturaux de style néo-baroque et art nouveau de Wilhelm Kretzschmar[9] (1909-1911). Des fontaines et des maisons de différentes périodes stylistiques sont également présents. Au nord-est du marché, se trouve l'église baroque St. Marien, construite en 1760.

Points d'eau[modifier | modifier le code]

L'administration de la ville est responsable de deux installations aquatiques publiques: La première est la fontaine de la place du marché (inaugurée le ) et la seconde est la fontaine Eulenspiegel dans la WeberStraβe.

Mémoriaux[modifier | modifier le code]

Différents mémoriaux existent dans la commune de Werdau:

  • Une pierre commémorative avec relief en l'honneur de Friedrich von Schiller dans le quartier de Steinpleis[10]
  • Un mémorial de guerre en l'honneur du régiment d'infanterie saxon 105 qui est tombé au cours de la 1ère Guerre mondiale sur la place du mémorial. La figure d'un guerrier assis, soutenu par une couronne de laurier, a été recrée par Haus Damman en 1923.
  • Le mémorial soviétique sur la place du souvenir. Le relief monumental sur un mur est l'oeuvre du sculpteur Zwickau Edmund Schorisch et a été inaugurée en 1960 sur l'ancienne Leninplatz. Il représente trois soldats de l'Armée rouge en geste de fraternisation avec la population allemande locale. Des cérémonies officielles de commémoration de des manifestations politiques ont eu lieu sur le site devant le monument jusqu'en 1989[11].

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Manfred Wilde, Die Zauberei- und Hexenprozesse in Kursachsen, Köln/ Weimar/ Wien, Bohlau Verlag, , 734 p. (ISBN 978-3412106027), p. 633
  2. « Feldschlösschen-Brauerei in Werdau - imapo.net », sur web.archive.org, (consulté le 29 avril 2020)
  3. (de) Peschke Norbert, Kriegsende in der Zwickauer Region 1945, Sutton Verlag, , 126p. p. (ISBN 978-3897028166), p. 19-39
  4. « - Offline », sur www.king-zentrum.de (consulté le 6 mai 2020)
  5. (de) « Sorge-Platten verschwinden bis 2017 | Freie Presse - Werdau », sur www.freiepresse.de (consulté le 6 mai 2020)
  6. (de) « Die letzten Plattenbauten fallen | Freie Presse - Werdau », sur www.freiepresse.de (consulté le 6 mai 2020)
  7. (de) « HOME ⋆ Informationsportal über Nahrungsergänzungsmittel », sur Informationsportal über Nahrungsergänzungsmittel (consulté le 6 mai 2020)
  8. (de) « Das Newsportal für Sachsen | SZ-Online », sur www.saechsische.de (consulté le 6 mai 2020)
  9. (de) Georg Dehio, Handbuch der Deutschen Kunstdenkmäler, Sachsen Band 2, Deutscher Kunstverlag (DKV), (ISBN 978-3422030480), p. 1022
  10. « Friedrich-von-Schiller-Denkmal | Steinpleis | Bildindex der Kunst & Architektur - Bildindex der Kunst & Architektur - Startseite Bildindex », sur www.bildindex.de (consulté le 14 mai 2020)
  11. (de) « Politik beeinflusst Areal enorm | Freie Presse - Werdau », sur www.freiepresse.de (consulté le 14 mai 2020)