Wendelin Boeheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Wendelin Boeheim (également orthographié Böheim), né le à Wiener Neustadt — alors dans l’Empire d'Autriche — et décédé le à Vienne) est un officier de l'Armée austro-hongroise. Intéressé par l'histoire des armes, il participe à la fondation d'un musée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wendelin Boeheim enseigne de 1859 à 1869 à l'Académie militaire Marie-Thérèse. En 1878, il devient conservateur de la collection d'armes impériale et participe à la fondation du musée des beaux-arts et du musée d'histoire militaire à Vienne.

Il est un des premiers à se pencher scientifiquement sur l'histoire de l'armement et fonde en 1897 l'actuelle revue Waffen- und Kostümkunde sous le nom de Zeitschrift für historische Waffenkunde.

Son manuel Handbuch der Waffenkunde, paru en 1890, est considéré comme un ouvrage scientifique de référence dans le domaine de l'armement médiéval. Moins connues sont ses publications, traités sur la mode médiévale ou biographies. On y trouve entre autres ses descriptions du piège à puces[1]. D'autres publications sont parues dans les Jahrbücher der Kunsthistorischen Sammlung[2].

Depuis 1961, une ruelle du 23e district de Vienne, Liesing, porte son nom (la Böheimgasse).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Wendelin Boeheim, Handbuch der Waffenkunde Reproduction de l'édition d'Augsbourg et de Leipzig (1890), Fourier Verlag, Wiesbaden 1985, (ISBN 978-3201002578)
  • Wendelin Boeheim, Die Zeugbücher des Kaisers Maximilian I. 1892, dans le Jahrbuch der kunsthistorischen Sammlung 13 (pages 94 à 201)
  • Wendelin Boeheim, Meister der Waffenschmiedekunst vom 14. bis ins 18. Jahrhundert, 1897, Berlin

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Wendelin Boeheim, Philippine Welser, 1894, Verlag des Ferdinandeums in Innsbruck
  2. Jahrbuch der Kunsthistorischen Sammlungen des Allerhöchsten Kaiserhauses (à partir de 1883), depuis 1926 Jahrbuchs der Kunsthistorischen Sammlungen in Wien Regesta Imperii (Mainz) et « ZDB-Nachweis »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)

Référence de traduction[modifier | modifier le code]