Viva Riva !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Viva Riva ! est un film policier congolais (RDC), réalisé par Djo Tunda Wa Munga, sorti en 2010.

Résumé[modifier | modifier le code]

Riva, opérateur, est un homme avec presque plus de charme que d'ambition, dans Kinshasa, cette ville si accueillante. L'essence manque ? Riva et son acolyte se lancent dans le projet de s'emparer d'une cache secrète de barils de carburant, à revendre pour un profit énorme. Bien sûr, ils ne sont pas les seuls. César l'impitoyable, un étranger, puissamment habillé et équipé, en pleine dynamique, dans les rues sans foi ni loi de Kinshasa. Un officier féminin s'en mêle. Même l'église va trahir ses principes pour un peu d'action. Mais la Némésis principale de Riva est Azor, un patron du crime, dans le style classique : grand, décadent et brutal. Il n'est pas un homme avec qui jouer, mais sa petite amie, Nora, est sans doute la femme la plus séduisante de toute la RDC. Riva l'aperçoit qui danse dans une discothèque. Il comprend vite, bien avant Nora, à quoi correspond la cache de carburant, l'objet de convoitise de tous...

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Riva revient d'Angola, après un long séjour, et des problèmes avec son ancien patron, César.

Arrivé à Kinshasa, il contacte son ami d'enfance J.M pour passer du temps. Entre temps, César vient aussi à Kinshasa accompagner de sa bande pour régler ses comptes avec Riva. Après avoir revu son ami, Riva passe en soirée chez J.O, opérateur tout comme lui, et ils parlent d'une marchandise, de l'essence, qu'ils peuvent acquérir et vendre pour un profit énorme, et dont César essayera de s'emparer pendant tout le long de cette histoire. Durant la soirée, Riva fait la connaissance de Antho, un jeune shegue qui vend des papiers mouchoirs et des téléphones portables, mais aussi d'une jeune femme séduisante qui va séduire Riva. La jeune femme disparaît, et se dirige vers Azor, un patron du crime dans le style classique : grand, décadent et brutal. Antho prévient Riva que ce n'est pas un homme avec qui jouer, ce que Riva nie encore. Pendant ce temps, César recherche Riva chez une commandante qui refuse ce qu'on lui propose (retrouver Riva et de l'exterminer), mais finit par accepter sur présentation d'une photo de sa sœur Rosie.

Elle le présente à Paul qui est la personne qui a conduit Riva vers la maison de J.M. César demande à la commandante de s'occuper, pendant que César torture Paul, mais Paul refuse de reconnaître qu'il connaît Riva. L'impitoyable César décide de le brûler vif.

César continue à chercher avec la commandante des personnes lui permettant de retrouver Riva. La commandante lui présente Malou, une lesbienne qui aime faire la fête tout comme Riva. Malou refuse d'aider César, puis accepte devant la promesse de beaucoup d'argent. Alors que le criminel et l'officier féminin vont partir, Malou demande à l'officier de la satisfaire en couchant avec elle, ce qu'elle fait. Elle demande à César et ses hommes d'attendre. Cela dure très longtemps. César et sa bande finissent par se faire arrêter, car en possession de passeports angolais et non congolais. Le commissaire exige une somme argent pour les libérer. César accepte à condition de récupérer leurs affaires. Pendant ce temps, Malou suit Riva à une soirée. César sort de sa cellule et récupère ses affaires. Le commissaire demande l'argent et César répond que l'argent se trouve dans une voiture à proximité. César va dans le coffre, sort une arme et tire sur les policiers sauf la commandante. Après l'assaut, César se met à la recherche de Riva.

Pour l'instant, Riva commence à tourmenter Azor qui finalement veut le tuer. Riva part tout en gardant un œil sur Nora, la femme séduisante de Azor. Riva retrouve Nora avec qui il passe une soirée chaude et enflammée. Azor retrouve Riva à l'hôtel où Riva a couché avec Nora. Azor lui demande alors un deal s'il veut rester en vie : s'il lui donne de l'essence, il le laisse tranquille. Riva refuse en lui crachant dessus. Azor donne l'ordre à ses hommes de jeter Riva aux crocodiles. Mais la chance lui sourit, Nora a prévenu le propriétaire de l'hôtel que Riva est en train de se faire agresser. Celui-ci appelle la police qui arrête les gardes du corps de Azor.

Azor retourne chez lui, mais César le torture, et finit par le tuer, faute d'avoir répondu où est Riva. Nora vient chez Azor prendre de l'argent et repartir prévenir Riva. Nora prévient Riva que César le cherche et qu'il veut sa peau, et lui demande s'il veut de l'aide, ce que Riva refuse. Alors qu'il est chez Mère Edo, César et sa bande débarquent et essayent de rattraper Riva, qui tente de s'enfuir. En tentant de l'aider, Mère Edo se fait tirer dessus par César.

César poursuit Riva qu'il retrouve. César lui demande tout d'abord où est l'essence. Riva ne répond pas. César, énervé, lui plante un couteau. César continue à le menacer quand soudain surgit la commandante qui tire sur la troupe où se trouvent César, sa bande et Riva. Riva tombe inconscient en se croyant mort. Antho le réveille. Riva va demander refuge chez ses parents, qui refusent. Riva alors demande à J.M de venir l'aider et à J.O de venir l'épauler au cas où César débarquerait. Pendant ce temps, César élimine des gens dont il n'a plus besoin comme Malou, et un prêtre qui voulait de l'argent.

César apprend que Riva va récupérer l'essence, se positionne à l'endroit avant son arrivée. Antho veut accompagner Riva, qui refuse par prudence. Il y va accompagné de J.O & J.M. Riva est pris au piège. J.O se fait descendre par un garde de César. J.M finit sa route en recevant de la part de César un couteau dans le dos, qui lui est fatal.

Riva comprend que son heure de gloire est bel et bien arrivée, mais espère encore une chance. Pourtant, ce jour-là, la chance ne lui sourit pas. Riva propose à la commandante de s'enfuir, mais la commandante reçoit une balle dans le dos par César. Riva est sûr et certain que sa route est bel et bien finie. Il se fera brûler vif devant César, qui lui-même allumera le feu et le regardera se consumer. Pendant que César s'en va avec le camion d'essence, l'essence que Riva pensait vendre, la commandante, à terre, reprend son souffle, rampe vers l'arme de J.O, prend la mitraillette et tire. César meurt pendant l'explosion. La commandante rend son dernier souffle puis meury à son tour. Antho arrive sur les lieux et découvre les corps de Riva et de la commandante. Antho s'en va, voit une voiture, y entre, y voit de l'argent : il sourit, et fait semblant de conduire la voiture.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]