Vitaline d'Artonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vitaline d'Artonne
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Sépulture
Autres informations
Étape de canonisation

Vitaline d'Artonne est une sainte chrétienne, dont le souvenir a été conservé par le témoignage de Grégoire de Tours[1]. Elle aurait vécu sur le territoire d'Artonne, en pays arverne ; elle est la patronne du bourg d'Artonne, où elle est honorée de diverses manières.

Saint Martin et Vitaline[modifier | modifier le code]

Église Saint-Martin d'Artonne. Vitrail représentant saint Martin au tombeau de Vitaline.

Grégoire de Tours[1] raconte que saint Martin a rendu visite au tombeau de la vierge Vitaline à Artonne, vicus arverne[2]. S'adressant à elle, il demanda : « Dis-nous, vierge très sainte, si tu as déjà mérité la présence du Seigneur » ; ce à quoi elle répondit que non, car elle avait péché en se lavant les cheveux un jour de Vendredi Saint (cette coquetterie lui valait donc le Purgatoire). Les prières de Martin lui ouvrirent le Paradis.

Culte de Vitaline à Artonne[modifier | modifier le code]

La chapelle tenant lieu de bras droit (côté sud) du transept de l'église Saint-Martin d'Artonne est consacrée à sainte Vitaline ; dans cette chapelle, se trouvent sa statue, ainsi qu'un vitrail représentant la visite de saint Martin au tombeau de Vitaline[3]. En 1883, une cloche de cette église lui est dédiée. Le socle de la croix en pierre de Volvic — datant de 1665 — située devant la petite porte de l'église est ornée de sculptures représentant sainte Vitaline, saint Martin, saint Paterne (autre saint lié à Artonne) et saint Joseph[4]. Une rue de la ville porte son nom.

Des dates variées sont données pour sa fête : , , , [5], [6]. À Artonne, elle est célébrée le (ou, en fait, le dimanche qui suit le ).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Liber de gloria beatorum confessorum, 5 [lire en ligne].
  2. Arthona Arvernensis vicus, vicus Arcthonensis.
  3. Ce vitrail du XIXe siècle représente saint Martin en évêque, avec la crosse, priant avec deux autres personnages devant le tombeau de Vitaline. Le tombeau est un sarcophage reposant sur des colonnettes. L'inscription au bas du vitrail indique : « St Martin de Tours à Artonne au tombeau de Ste Vitaline. 25 mai 390 ».
  4. Photos de la croix.
  5. « Sainte Vitalina » (consulté le ).
  6. Nadine Moulin, « Sainte Vitaline, patronne d'Artonne », Sparsæ, no 53, 2004.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nadine Moulin, « Sainte Vitaline, patronne d'Artonne », Sparsæ, no 53, 2004 (extrait en ligne).