Vincenzo Ricci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ricci.
Vincenzo Ricci
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
Activité

Le marquis Vincenzo Ricci né à Turin (Italie) le , mort à Turin le , est un homme politique italien, qui fut ministre de l'Intérieur le [1], ministre des finances le et président du conseil du Royaume de Sardaigne sous Charles-Albert de Sardaigne [2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Le , le ministre de l'Intérieur Vincenzo Ricci présente un décret-loi sur l'émancipation des juifs, et des non-catholiques. Cette loi précise que les différences religieuses ne doivent pas empêcher la pleine jouissance des droits civils et politiques[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (L'ami de la religion, 1848, p. 707)
  2. (it) Galeria nazionale, Il Marchese Vincenzo Ricci, ovvero, tre illustri contemporanei al tribunale della verità, Gênes, R.I. de'sordo-muti,‎ , p. 6-10
  3. dall'Histadruth Hamorìm (Association des enseignants de religion juive d'Italie), Milan, Vigo di Cadore,‎

Source[modifier | modifier le code]

  • Collectif, L'ami de la religion, journal ecclésiastique, politique et littéraire, t. 136, Paris, Librairie d'Adrien Le Clere et Cie,‎ , 764 p. (lire en ligne)