Vallée latérale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de Jérusalem avec ses remparts à l'époque du Second Temple

La Vallée latérale désigne une ancienne dépression, aujourd'hui comblée située naguère dans la Vieille ville de Jérusalem. Cette vallée orientée dans un axe est-ouest, elle débutait dans sa partie occidentale par la Tour de David et rejoignait dans sa partie orientale, la vallée de Tyropœôn, au niveau de l'actuelle esplanade du Mur des Lamentations.

Elle suit donc de nos jours, le tracé des actuelles rues Rehov hashalshelet et Rehov David, marquant la limite entre les quartiers juif et arménien d'une part, avec les quartiers musulman et chrétien de l'autre.

À la fin du IIe siècle av. J.-C., elle est bordée par la partie septentrionale des remparts qui furent élevés autour de la vieille ville par les Hasmonéens.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]