Uzgen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Uzgen
Image dans Infobox.
Le mausolée des Qarakhanides datant du XIIe siècle à Uzgen.
Nom officiel
(ky) ӨзгөнVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(ky) ӨзгөнVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Oblast
Capitale de
Superficie
9,2 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
1 025 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
49 410 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
5 370,7 hab./km2 ()
Identifiants
Code postal
723600Voir et modifier les données sur Wikidata

Uzgen (kirghiz : Өзгөн, russe : Узген) est une ville kirghize, située près de la frontière avec l'Ouzbékistan. C'est le chef-lieu administratif du raïon du même nom qui dépend de la province d'Och. Sa population était de 49 400 habitants selon le recensement de 2009. Elle a la particularité d'abriter une population majoritairement d'ethnie ouzbèke[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est à 54 km d'Och sur la rive droite du Kara-Daria (bassin du Syr-Daria), au sud du pays. Elle se trouve à la pointe orientale de la vallée de Ferghana. C'est une petite ville de marchés et de commerces qui vit surtout de transformation de produits agricoles locaux. Elle est située à une altitude de 1 025 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est l'une des villes les plus anciennes du pays puisqu'elle a été fondée, d'après les chroniques chinoises, il y a plus de deux mille ans au IIe siècle av. J.-C. comme village de marché et point d'approvisionnement de la route de la vallée de Ferghana jusqu'à Kachgar.

À la fin du Xe siècle elle devient (sous le nom de Mavarannahr) la capitale régionale du khanat des turcs karakhanides, contrôlant toute la vallée de Ferghana. Les Kara-Khitans s'emparent de la ville au XIIe siècle. Puis celle-ci est détruite par Gengis Khan au XIIIe siècle.

De l'époque karakhanide subsistent les restes d'une médersa, d'une mosquée, d'un minaret de 20 mètres de hauteur (44 mètres à sa construction) et les mausolées de trois membres de la dynastie : Nasr ibn Ali (XIe siècle), premier khan karakhanide, Hassan ibn Hussein ibn Ali (milieu du XIIe siècle) et un second personnage (fin du XIIe siècle)[2]. Des briques nues décorent l'extérieur du minaret et des mausolées, caractéristique de l'art décoratif de l'époque pré-mongole[2]. On trouve également les restes d'une forteresse du XIIe siècle, ainsi qu'une mosquée du XIXe siècle.

La ville s'appelait Ouzgent du temps de l'Empire russe. Son statut de ville lui a été conféré en 1927. La ville a été le théâtre de conflits entre Ouzbeks et Kirghizes lorsque la ville d'Och a connu des affrontements entre ces deux ethnies en 1990.

Les zones touristiques de Kara-Choro et de Salim Alik se trouvent à proximité de la ville dans les montagnes. Les touristes profitent des eaux curatives de Kara-Choro.

Population[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de 2009, la ville englobe selon leur ethnicité une grande majorité d'Ouzbeks (90,9 %) et des minorités de Kirghizes (6 %), de Russes (0,9 %), de Tadjiks (0,5 %) et de Tatars (0,4 %)[1].

Le cosmonaute Salijan Charipov y est né en 1964.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « 2009 population census of the Kyrgyz Republic: Osh Region » (version du 10 août 2011 sur l'Internet Archive)
  2. a et b Petit Futé - Guide du Kirghizistan, Paris, Nouvelles éditions de l'université, , p. 179