Utilisateur:Spiegelwiki

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mesdag, Preparations for departure.jpg Spiegelwiki s'est retiré comme rédacteur de Wikipédia et ne reviendra pas.

<!-- -->

{| class="wikitable" | style="text-align:center;"

<ref>{{Lien web|url= |titre= |site= |date= }}</ref>

Duodi
22
Brumaire
CCXXVII
Duodi, 22 Brumaire an 227
Duodi, 22 Brumaire an CCXXVII

Programme des Modifications[modifier | modifier le code]

Wikiquote : Onfray dans Coupable

Lucie Jumaucourt : Les inscriptions pour l'année prochaine, ça s'affole pas hein.
Catherine Jumaucourt : Faut dire mère qu'avec les résultats qu'on a obtenu cette année.
Lucie Jumaucourt : Personne est au courant.
Présentateur du journal télévisé : Et maintenant, une information concernant les résultats du baccalauréat. La moyenne est de 59 % de reçus sur l'ensemble du pays. C'est le cours Saint-Louis de Gonzague dans le XVIe arrondissement de Paris qui détient le record avec 95 % de reçus. Et en bas du tableau, nous trouvons le cours Louis XIV de Versailles avec 0 % de reçus, j'ai bien dit zéro pourcent de reçus. Gageons que pour ce dernier, sa situation ne peut que s'améliorer.

Lucie Jumaucourt : L'anglais ne vous intérèsse pas ?
Élève : Bof.
Lucie Jumaucourt : C'est un langue qui vous semble pas suffisamment parlée ?
élève : Non mais ça sert à rien d'apprendre les langues étrangères.
Lucie Jumaucourt : Le français vous suffit ?
élève : Mais c'est pas ça il y a des machines pour traduire, alors pourquoi je me casserais le cul, hein ? [Il tape à la machine, dont la voix électronique dit « Enchanté de faire votre connaissance. Nice to meet you ». Les élèves rigolent.] Et encore bientôt j'aurais même plus besoin de taper sur les touches, je lui parlerais et elle me donnera la traduction directement alors franchement pourquoi je me casserais le cul ?


Julien = Philippe Taccini

Lucie Jumaucourt : Les enfants, je n'ai qu'un mot à vous dire, continuez, vous êtes sur la bonne voie, si si. Si l'examen de contrôle de connaissance que vous venez de subir était votre baccalauréat de juin, vous serez tous bacheliers. Je suis heureuse, très heureuse des prises de consciences collectives sur l'importance du baccalauréat pour votre avenir.
Gaston Pourquier : Le bac, un vieux rêve qui va peut être devenir réalité.
Auteuil : Moi à part à l'usure, je vois pas comment je pourrais l'avoir.
Lucie Jumaucourt : En travaillant voyez vous en travaillant.
Avec Wagner, tout ça
{{Pero : Mais si on avait le bac en travaillant, ça se saurait rééellmeent

Néanmoins le congo belge n'existe plus et

Gaston Pourquier : Moi j'étais pas au courant de cette histoire de bombe madame la juge
Juge : Alors que faisiez vous sur les lieux au moment de l'explosion ?
Gallabru : Mais il est fiché comme anarchiste, défilé du 1er mai 36 [montre une photographie en noir et blanc
Au défilé anarchiste du

Prochaines demandes de l'atelier graphique :

  • Roland Garros
  • https:// youtu.be /IC2zFqHhiPU?t=510
  • https:// youtu.be /q7D8iM2gi9M?t=252


  • Oakland Stadium
  • Solace
  • Télérama Sida Cinéma
  • Livres sur le cinéma
  • Logan Lucky
  • Kim Kong
  • Un vrai cinglé de cinéma
  • King Favorite Indiewire
  • Dr Jerry
  • Superdrive
  • Postal
  • Aspiro
  • Jamais sans ma fille
  • Le Figaro Débat
  • Collorful
  • Plutarqye
  • Annecy 2008
  • Prix Louis Delluc
  • Grosses Ficelles
  • Voeux du 31/12
  • Melville par Nogueira / Zimmer / Wagner


http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56060180/f6.item.r="prix%20louis-delluc".zoom

1994 et 2007, tacle sur le repli identitaire et Nicolas Sarkozy[1]
1995 référence à pirse otage. 2012 référence à la crise mondiale[2]

pour 70 voeux les plus courts, Pour 76 voeux avec sa femme, Pour 78 cite poème de Paul Fort,[3]
[4]
La majorité des présidents choisissent de faire les voeux depuis le bureau. De Gaulle et Pompidou l'ont toujours fait ainsi. VGE changea en étant au coin du feu. Chirac pour 2007 les fera dans un studio incrusté[5]
[6]
[7]
[8]
[9]
Sarkozy utilisa souvent les formules d'introduction de De Gaulle[10]
Pour 1985, évoque son enfance[11]
Pour 1961, soutient la décolinisation en afrique et asie, critique l'URSS. Pour 1970, voeux courts. Pour 1975, feu crépitant, changement et conclusion, Adieu donc 1974, et salut à toi, 1975. Pour 1996, références aux grèves massives et critique du socialisme. Pour 2013, utilise beaucoup la première personne [12]
[13]




{{Citation|citation=
<poem>
Trautman : C'est terminé !
Rambo : Rien n'est terminé ! Rien ! Tout continue à cause de vous. C'était pas ma guerre. C'est vous qui m'avez appelé, pas moi ! J'ai fait ce qui fallait pour gagner, mais on n'a pas voulu nous laisser gagner.
Et je suis revenu dans le monde. Et j'ai vu ces larves m'attendre à l'aéroport, me conspuer comme un criminel. Ils m'ont traités de toutes les saloperies, ils m'ont appelés le boucher. Mais qui sont ils pour me faire des reproches ! Qui sont ils. Est-ce qu'ils étaient à ma place en pleine jungle ? Ils nous jugent mais ils ne savent pas de quoi ils parlent !....
Trautman C'était un moment dur pour tout le monde, Rambo. Tout ça c'est du passé maintenant.
Rambo : Pour vous ! Pour moi, la vie civile, c'est rien. Au combat, on avait un code d'honneur. Tu couvres mes arrières, je couvre les tiens. Mais ici il n'y a plus rien !...
Trautman : Tu es le dernier d'un groupe d'élite. Ne finis pas comme ça.
Rambo : Là bas je pilotais un avion de chasse, je pouvais conduire un tank. J'avais en charge un million de dollars de matériel. Mais ici j'arrive pas avoir un boulot ! Gardien de parking !!… Où ils sont tous… Où ils sont. Mes amis, les Delta Force. J'avais tous les gars avec moi, là-bas. Là-bas j'étais toujours avec les autres. C'étaient mes amis. Ici j'ai plus rien. Vous vous souvenez de Dan Forest ? Quand j'ai vu cette publicité, j'ai pris un marqueur fluorescent. J'ai écris « à renvoyer à Las Vegas », parce qu'on passait notre temps à parler de Las Vegas, avec cette putain de bagnole. Cette Chevrolet 58 décapotable, il en parlait tout le temps. Il disait qu'on roulerait jusqu'à s'en faire crever les pneus…
Cette baraque où on était, il y a un gosse qui s'est pointé. Ce gosse, il avait une boite pour cirer les pompes. Il a dit « chaussures s'il vous plaît, chaussures », moi j'ai dit non, puis il continue a demander, alors Joe a dit oui. J'suis allé chercher deux petites bières. Et la boite est piégée. Il ouvre la boîte, son corps explose en morceaux dans toute la pièce. Il est étendu, il hurle à la mort, j'ai des bouts de chair partout sur moi. Comme ça. J'ai dû enlever les morceaux vous savez, ma veste était couverte de mon ami ! Du sang et tout, et j'essayais de remettre tout en place, et son ventre s'ouvrait, ses entrailles me tombent dessus. Et il y avait personne pour nous aider ! J'étais perdu, et il se met a crier : « Je veux rentrer chez moi, je veux rentrer chez moi ». Il s'arrêtait plus de crier. « Je veux rentrer chez moi, je veux conduire ma Chevrolet 58 ». J'arrivais pas à trouver ses jambes. J'arrive pas à trouver ses jambes. Je peux pas sortir ça de ma tête. Ça fait pourtant 7 ans. Chaque jour j'y pense. Je me réveille et je sais plus où je suis. Je parle plus a personne. Des fois toute une journée. Toute une semaine… J'arrive pas à oublier…

}}

Lien externe[modifier | modifier le code]

« Thèse : Les Voeux présidentiels », sur Université Paris 12-Val de Marnes, http://www.liberation.fr/france/2007/01/01/le-crepuscule-des-voeux_80799 http://www.liberation.fr/france/2007/01/01/chirac-en-fausse-vraie-campagne_9196 http://www.lemonde.fr/societe/article/2007/01/09/quel-jeu-joue-jacques-chirac_853597_3224.html?xtmc=troisieme_mandat_chirac_2007&xtcr=94 http://www.lemonde.fr/societe/article/2005/11/19/patrick-devedjian-chirac-souhaite-se-representer_711965_3224.html?xtmc=troisieme_mandat_chirac_2007&xtcr=98

http://www.lemonde.fr/idees/article/2005/09/19/nicolas-sarkozy-perd-son-meilleur-ennemi-par-philippe-ridet_690424_3232.html?xtmc=troisieme_mandat_chirac_2007&xtcr=100

  1. « De Mitterrand à Chirac, le délicat exercice des derniers vœux présidentiels », sur Le Figaro,
  2. « Les derniers vœux des Présidents », sur Le JDD,
  3. « Voeux présidentiels : grande et... petites histoires », sur Les Échos,
  4. « Les voeux du président aux Français : le niveau baisse ! », sur Le Figaro,
  5. « Les voeux présidentiels sont souvent tournés dans le bureau de l'Elysée, mais pas toujours », sur HuffPost,
  6. « Que faut-il attendre des derniers vœux présidentiels de François Hollande ? », sur RTL,
  7. « Voeux: comment Sarkozy s'est "chiraquisé" », sur Slate,
  8. « Petit guide pour réussir ses vœux présidentiels de fin d'année », sur Slate,
  9. « Bonne année, monsieur le Présid... monsieur le candidat! », sur Slate,
  10. « Voeux: si Sarkozy avait copié les autres présidents », sur Slate à partir d'Internet Archive,
  11. « Les vœux, ces prières universelles républicaines », sur Atlantico,
  12. « Petite histoire des vœux présidentiels, ces révélateurs des forces et faiblesses de ceux qui les prononcent », sur Atlantico,
  13. « Vœux présidentiels : François Hollande, lucide sur l'état de la France, mais saura-t-il en 2016 aller au-delà de son chiraco-delorisme habituel dans les actes ? », sur Atlantico,