Utilisateur:Npettiaux/Présentation

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Présentation imagée de Nicolas Pettiaux[modifier | modifier le code]

Général Présentation Travaux en cours Me Contacter Bloc-Note Pierres à l'édifice
Wikipédia
Terre
Terre
Union européenne
Belgique
Athée
Logo OOo
Pare-feu OOo
Anti-machines à voter
Corde
nl-2
Tux
Debian
Debian
Voile
Université libre de Bruxelles
Université libre de Bruxelles
Docteur
en-3
Littérature
Littérature anglophone
Littérature anglophone
Traducteur
Traducteur
Peinture
Wikitraducteur en anglais
Wikitraducteur en anglais
Professeur
Professeur
Aurochs (2004)
Aurochs (2004)
Wikidata
5
Pas de contrôle de signature
Pas de contrôle de signature


Grand amateur du partage libre du savoir. Je suis docteur en sciences physiques et ai une formation complémentaire en gestion.

J'ai fait de la recherche en physique mathématique, physique statistique et physique biomédicale.

Après de l'enseignement universitaire, un passage par le privé comme gestionnaire de projet et consultant, j'ai eu des responsabilités importantes comme responsable de l'informatique dans plusieurs administrations bruxelloises.

Je suis revenu maintenant à mes premiers centres d'intérêts, et ma passion du contact avec les gens : j'enseigne la physique, le calcul numérique et ai une activité indépendante autour de l'usage des logiciels libres.

J'essaye de contribuer aux pages qui ont trait aux nouvelles technologies, en particulier leurs aspects sociologiques ou sociétaux et notamment à la question des droits fondamentaux dans l'environnement numérique et l'enseignement.


Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Pettiaux
Description de cette image, également commentée ci-après
Nicolas Pettiaux en 2015.
Naissance (53 ans)
Uccle (Belgique)
Domicile Bruxelles
Nationalité Belge
Domaines Physique / Informatique / Mathématique / Pédagogie
Institutions Université libre de Bruxelles & École normale supérieure & Northwestern University
Diplôme Docteur en sciences
Directeur de thèse Paul Mandel (de)
Renommé pour Logiciel libre et accès libre à la connaissance
Distinctions Lauréat de la Belgian and American Educational Foundation (en) (BAEF) en 1993, de la bourse de Rotary International et invité à la cérémonie de remise des prix Nobel en 1987

Nicolas Pettiaux (né le 8 avril 1966 à Bruxelles) est un physicien belge. Il s'intéresse au partage libre de la connaissance au bénéfice de la société, sous toutes ses formes (Open Access, OpenStreetMap, Science ouverte...). Il est notamment un spécialiste belge des logiciels libres et des licences Creative Commons. Cet intérêt se manifeste dans son travail d'enseignant, ainsi que dans les conférences qu'il organise et dont il fait la promotion.

Il enseigne l'informatique à l'École supérieure d'informatique de Bruxelles et est collaborateur scientifique à l'Université libre de Bruxelles.

Formation[modifier | modifier le code]

  1. Licencié en sciences physiques (ULB, 1988),
  2. Agrégé de l'enseignement secondaire supérieur (ULB, 1988),
  3. Docteur en sciences (ULB, 1995). Travaux effectués avec École normale supérieure (Paris, France), Northwestern University (Evanston,Illinois, USA) et École polytechnique de Milan (Milan, Italie) avec Paul Mandel, Claude Fabre, Irina Veretennicoff, Thomas Erneux, Radu Balescu, Luigi Lugiato
  4. Executive master in management (Cepac, Solvay Business school, ULB, 1998)
  5. Secouriste et ambulancier (Croix-Rouge de Belgique, 1989,1990)
  6. Moniteur fédéral de voile (École des Glénans, 2006)

Carrière[modifier | modifier le code]

  1. Chercheur en sciences à Université libre de Bruxelles (ULB) (1988-1993, 1997-1998),
  2. Assistant à la faculté de médecine de ULB (1993-1997) puis à l'École polytechnique de Bruxelles (2006-2016),
  3. Process manager et gestionnaire de projets chez Fortis Banque (1998-2000)
  4. IT manager du ministère de la région de Bruxelles-Capitale puis de la Cocof (2001-2003),
  5. Professeur de physique et d'informatique dans l'enseignement secondaire (FWB & ISB) (2003-2011),
  6. Professeur à l'École nationale des arts visuels La Cambre (2010-2012)
  7. Maître-assistant à l'École supérieure d'informatique (2011- now),
  8. Collaborateur scientifique à ULB au Laboratoire Lisa au sein de l'École polytechnique de Bruxelles (2009- now),
  9. Promoteur actifs des logiciels libres, de la recherche libre (Open-Access), des ressources pédagogiques libres (OER), d'un internet libre et de la culture libre et partagée (1998- now),
  10. Organisateur d'événements (conférences, expositions, cours, rassemblement de montgolfières ...) (1988- now)
  11. Initiateur de la conférence EduCode / EduTic à propos d'enseignement et de numérique, en particulier de programmation à Bozar (27/8/18) et ULB (28/8/18) et à l'Académie royale de Belgique (29/8/18)

Avec un peu plus de détails[modifier | modifier le code]

En 1988, il est titulaire d'une licence en sciences physique de l'Université libre de Bruxelles, avec un travail de fin d'études sur les lasers et il obtient en même temps l'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur. Il poursuit ensuite un doctorat en sciences, section sciences physiques, pour une thèse sur l'optique non-linéaire, les lasers et l'optique quantique également effectuée à l'Université libre de Bruxelles sous la supervision de Paul Mandel (de)[1], en collaboration avec Claude Fabre de l'École normale supérieure (Paris) et Thomas Erneux alors à l'Université Northwestern. Durant sa thèse, il a collaboré avec Irina Veretennicoff[2] de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) et Luigi Lugiato de Politecnico di Torino. Sa thèse annexe en recherche opérationnelle était sous la direction de Bertrand Mareschal. Il a publié des articles scientifiques entre autres sur les lasers, l'optique quantique et la mesure de paramètres physiologiques[3]

En 1990, Nicolas Pettiaux a participé à l'École de physique des Houches, consacrée à l'optique quantique, à l'optique non-linéaire et au refroidissement atomique[4].

En 1991, il a été un des secrétaires du Congrès Solvay consacré à l'optique quantique[5]

De 1993 à 1997, il a été assistant à la Faculté de médecine de l'Université libre de Bruxelles pour le cours de physique en première candidature. Entre 1998 et 2003, il a été consultant interne chez Fortis Banque, ICT manager au ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, et ICT manager à la Commission communautaire française (Cocof).

En 2003, il est revenu à la carrière d'enseignant comme professeur de physique dans l'enseignement secondaire. Il a organisé une exposition sur les nanotechnologies[6].

En parallèle avec ce travail dans l'enseignement secondaire, Nicolas Pettiaux a été assistant chargé d'exercices pour plusieurs cours de première et seconde année à la École polytechnique de Bruxelles au sein de l'Université libre de Bruxelles[1]

Depuis 2011, Nicolas Pettiaux est maître-assistant à l'École supérieure d'informatique (Bruxelles)[7]. Il est aussi collaborateur scientifique du laboratoire LISA (analyse d'images, analyse du signal et analyse acoustique) à École polytechnique de Bruxelles[8].

Depuis 2000, il est un promoteur des logiciels libres, des standards ouverts et de l'open access en Belgique. Il a été membre du conseil d'administration de l'APRIL[9] et de l'AFUL[10],[11]. Prenant exemple sur une campagne analogue initiée en France, il a lancé le site Candidats.be pour faire la promotion des logiciels libres auprès des candidats aux élections régionales (2009), puis fédérales (2010) et enfin communales (2012). Il a étendu cette précédente campagne aux sujets liés de l'open data et de l'internet libre, donnant naissance au site. Le contenu des engagements proposés aux candidats est visible sur jesigne.lepacte.be. Ces deux initiatives ont recueilli la signature de nombreuses personnalités, parmi lesquelles plusieurs ministres[12].

Nicolas Pettiaux est l'initiateur et souvent l'organisateur d'activités autour du logiciel libre à Bruxelles, dont les Rencontres mondiales du logiciel libre en 2013[13].

Il est intéressé par les nouvelles formes de collaboration et de production de contenus ou de livres[14] qui sont permises par Internet. Il a milité contre les brevets logiciels[15], pour l'adoption des standards ouverts et de logiciels libres par les institutions publiques, pour l'adoption de logiciels libres par les bibliothèques[16], ou encore pour la production académique en open access et en particulier sous la licence CC-BY-SA.

Références[modifier | modifier le code]


((Catégorie:Physicien belge)) ((Catégorie:Étudiant de l'université libre de Bruxelles)) ((Catégorie:Enseignant de l'université libre de Bruxelles)) ((Catégorie:Naissance en avril 1966)) ((Catégorie:Participant à l'École de physique des Houches)) ((Catégorie:Participant à l'École de physique des Houches 1990)) ((Catégorie:Naissance à Bruxelles)) ((Catégorie:Enseignant à l'École supérieure d'informatique à Bruxelles)) ((Catégorie:Enseignant à la Hauté école Bruxelles-Brabant)) ((Catégorie:Enseignant à l'École nationale des arts-visuels La Cambre)) ((Catégorie:Enseignant à l'International school of Brussels)) ((Catégorie:Enseignant à l'École polytechnique de Bruxelles))


Terre
Terre
Union européenne
Belgique
Athée
Logo OOo
Pare-feu OOo
Anti-machines à voter
Corde
en-3
nl-2
Wikitraducteur en anglais
Wikitraducteur en anglais
Tux
Professeur
Professeur
Debian
Debian
Wikipédia