Utilisateur:Blogbreather/Brouillon 1

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

entraînement rhombique[modifier | modifier le code]

  • Comparaison de deux cycles Stirling TS provenant du même cycle PV. Le violet avec un gaz diatomique (γ = 1.4), le vert avec un gaz monoatomique (γ = 1.667). Le rendement thermodynamique est . Les aires colorées ont même grandeur mais pas les aires hachurées. On a , et .
  • Comparison of two TS cycles from the same PV Stirling cycle. The purple one with a diatomic gas (γ = 1.4), the green one with a monatomic gas (γ = 1.667). The thermodynamic efficiency is . The colored areas have the same magnitude but not the hatched ones. We get , and .
Moteur Stirling bêta à entraînement rhombique (en forme de losange).
1-rose : Partie du cylindre chauffée
2-gris foncé : Partie du cylindre refroidie
3-jaune : Embouts du circuit de refroidissement
4-vert foncé : Isolation thermique
5-vert clair : Déplaceur
6-bleu foncé : Piston moteur
7-bleu clair, etc... : Embiellage rhombique
Les sources chaude et froide ne sont pas représentées (modèle non équipé d'un régénérateur).
Moteur Stirling à entraînement rhombique en mouvement (appareil muni d'un régénérateur).

wikif[modifier | modifier le code]

  • Commons : [[:commons:User_talk:Xerxes314|Xerxes314]].

TeX[modifier | modifier le code]

Aide:Liste de caractères spéciaux
Aide:Formules TeX

  • <math>\oint_C f(z)\,\mathrm{d}z = \int_0^{2\pi} {1\over e^{it}} ie^{it}\,\mathrm{d}t = i\int_0^{2\pi} e^{-it}e^{it}\,\mathrm{d}t\,\!</math> :<math>=i\int_0^{2\pi}\,\mathrm{d}t = i(2\pi-0)=2\pi i \,\!</math>

  • <math>\eta_{th} \equiv \frac{\text{What you get out}}{\text{What you put in}}.</math>

  • <math>0 \le \eta_{th} \le 1</math>

  • <math>\oint_\text{Cycle 'PV'} P\,\mathrm{d}V = \oint_\text{Cycle correspondant 'TS'} T\,\mathrm{d}S</math>

  • <math>A_{2,3} = - \Delta U_{2,3} = - \frac{nR}{\gamma -1}\,(T_3 - T_2) = - \frac{nR}{\gamma -1}\,(T_f - T_c)</math>

  • <math>\eta = \frac{|Q_1| - |Q_2|}{|Q_1|} = \frac{T_1 - T_2}{T_1}</math>

  • <math>\eta_{\text{Carnot}} = \frac{T_1-T_0}{T_1}\approx 0.37</math>

  • <math>\eta_{\{Stirling}} = \frac{\text{purple area}}{\text{hatched area}}\approx 0.15</math>

L'argent d'Aqmi[modifier | modifier le code]

  • Source1: BFM TV, 11 janvier 2011 à 11:34, sur le site 2424actu.fr. Consulté le 04/02/2011, mais n'est plus accessible aujourd'hui (11 février 2011 à 10:39 (CET)). « Terrorisme : Le portrait des combattants d'Aqmi ». Interview de « Jean-Charles Brisard, spécialiste du terrorisme » : « Mais où trouvent-ils l'argent ? -- C'est la politique d'enlèvement qui procure à Aqmi l'essentiel de ses ressources. On estime que 90% de ses ressources aujourd'hui sont procurées par les rançons qui représentent plusieurs dizaines de millions d'euros -- Sans compter les ressources du trafic d'armes, de migrants ou de drogues, des sommes colossales qui permettent à Aqmi de s'imposer auprès des tribus locales en les finançant [...]  ».
  • Source2: Valeurs actuelles n°3870, 27 janvier 2011, p39 : « En prenant le contrôle d'une partie des trafics ( drogue et migrants clandestins ), ils ont rejoint le grand banditisme ». « deux flux de drogues illicites -- l'héroïne dans l'est de l'Afrique et la cocaïne dans l'ouest -- se rejoignent dans le Sahara. Les terroristes puisent des ressources du trafic de drogue pour financer leurs opérations, acheter des équipements et payer leurs troupes. » ( Antonio Maria Costa, directeur de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime ). « Quelques membres des forces de sécurité de certains pays sont une source de soutien à Aqmi » ( Pr Benhammou, président de la Fédération africaine des études stratégiques ). « Aqmi compte dans ses rangs de nombreux déclassés attirés par la rapine [...] Aqmi est issu de l'ancien GSPC [ Groupe salafiste pour la prédication et le combat], qui serait une création des services algériens » ( Charles Saint-Prot, directeur de l'Observatoire d'études géopolitiques, professeur d'université à Paris-Descartes et Strasbourg ).

Réponse à Pierre-Alain Gouanvic[modifier | modifier le code]

« La société modernisée jusqu’au stade du spectaculaire intégré se caractérise par l’effet combiné de cinq traits principaux, qui sont: le renouvellement technologique incessant ; la fusion économico-étatique ; le secret généralisé ; le faux sans réplique ; un présent perpétuel. » ( V, début )
« La plus grande exigence d’une Mafia, où qu’elle puisse être constituée, est naturellement d’établir qu’elle n’existe pas, ou qu’elle a été victime de calomnies peu scientifiques » (XXIII, 2ème phrase)
« La Boétie a montré, dans le Discours sur la servitude volontaire, comment le pouvoir d’un tyran doit rencontrer de nombreux appuis parmi les cercles concentriques des individus qui y trouvent, ou croient y trouver, leur avantage » (XXI, 2ème §)
« Autrefois, on ne conspirait jamais que contre un ordre établi. Aujourd’hui, conspirer en sa faveur est un nouveau métier en grand développement. Sous la domination spectaculaire, on conspire pour la maintenir, et pour assurer ce qu’elle seule pourra appeler sa bonne marche. Cette conspiration fait partie de son fonctionnement même. » (XXVIII, 2ème phrase) et « l'État qui descend vers la mafia et la mafia qui monte vers l'État » (Sollers).
« dans le cours du mouvement et conséquemment par leur côté éphémère »
« Partout la spéculation est, pour finir, devenue la part souveraine de toute la propriété. Elle s'autogouverne plus ou moins, selon les prépondérances locales, autour des Bourses, ou des États, ou des Mafias : tous se fédérant dans une sorte de démocratie des élites de la spéculation »
« psychologie de masse de la soumission » (X, 1er §)
En couverture de magazines : « Les plans secrets de Sarkozy » ( N. Obs. n°2360 du 28/01/2010 ) ; « Bettencourt : Les dessous d'une réconciliation » ( Le Point, 09/12/2010 ) ; « Médiator les dessous du scandale » ( L'express n°3105 du 05/01/2011 ).
Ufologues, chamans aborigènes, négationnistes, antisémites, malades mentaux paranoïaques (mots employés pour qualifier les théoriciens du complot par Libération au moment de l'anniversaire 2008 du 11 Septembre)
Je crache le morceau ( il s'agit d'éléments de réponses pour votre question : « Il existe des exemples contemporains de complots (manifestement) inventés aussi, n'est-ce pas? » ) : La vraie conspiration, c'est la La Société du spectacle ( « Autrefois, on ne conspirait jamais que contre un ordre établi. Aujourd’hui, conspirer en sa faveur est un nouveau métier en grand développement. Sous la domination spectaculaire, on conspire pour la maintenir, et pour assurer ce qu’elle seule pourra appeler sa bonne marche. Cette conspiration fait partie de son fonctionnement même. » ). Elle est mouvante ( « dans le cours du mouvement et conséquemment par leur côté éphémère » ), spéculative ( « Partout la spéculation est, pour finir, devenue la part souveraine de toute la propriété. Elle s'autogouverne plus ou moins, selon les prépondérances locales, autour des Bourses, ou des États, ou des Mafias : tous se fédérant dans une sorte de démocratie des élites de la spéculation » ), la plupart du temps inconsciente d'elle-même ( il s'agit de « psychologie de masse de la soumission », Psychologie de masse du fascisme est un livre de psychanalyste, « La Boétie a montré, dans le Discours sur la servitude volontaire, comment le pouvoir d’un tyran doit rencontrer de nombreux appuis parmi les cercles concentriques des individus qui y trouvent, ou croient y trouver, leur avantage », l'esclave volontaire se cache à lui-même son état de servitude ). Là il pourrait y avoir une citation faite par François Fédier il me semble, et de je n'ai pas noté qui, disant à peu près : "la calomnie est l'exact autoportrait du calomniateur" ( Ufologues, chamans aborigènes, négationnistes, antisémites, malades mentaux paranoïaques ( mots employés pour qualifier les "théoriciens du complot" par Libération au moment de l'anniversaire 2008 du 11 Septembre ) : La presse est conspirationniste par essence ( "conspirationnage et copinage sont les deux mamelles du journalisme" ), exemples en couverture de magazines : « Les plans secrets de Sarkozy » ( N. Obs. n°2360 du 28/01/2010 ) ; « Bettencourt : Les dessous d'une réconciliation » ( Le Point, 09/12/2010 ) ; « Médiator les dessous du scandale » ( L'express n°3105 du 05/01/2011 ). Donc oui il y a de pseudo-conspirations, dont les vraies ne diffèrent peut-être que par des nuances ( comme dans l'exemple que je vous avais donné : "complot judéo-bolchevique" versus "complot Roosevelt-Staline" ). Blogbreather (d) 16 février 2011 à 11:24 (CET)

Conspiration/Théorie du complot[modifier | modifier le code]

Excusez-moi de n'avoir pas répondu plus tôt à votre invitation. Je n'ai pas la tête en ce moment à réfléchir à la question de manière vraiment sérieuse. le principal reproche que je ferai à "Th. du C.", c'est la confusion entre propagande[1] ( càd conspirationnisme "instrumentalisé" ) et "psychologie de masse"[2] ( càd conspirationnisme spontané, "rumeurs" ), les deux bien sûr ayant interféré tout au long de l'histoire avec agents provocateurs d'un côté et "gourous" de l'autre. Ceci pour le conspirationnisme mensonger ou erroné, mais il se peut aussi qu'il dise vrai. Et alors, c'est l'exemple de Katyn qui est très important. D'abord il y a eu la propagande nazie, vraie ; puis la "théorie du complot nazi" de Roosevelt-Staline, fausse ; et enfin la "théorie du complot Roosevelt-Staline" des patriotes polonais, vraie. Il serait peut-être bon aussi, dans l'article "Théorie du complot", de faire sentir aux élites qui lisent et qui contribuent qu'elles aussi peuvent se tromper. Taguieff donne l'exemple « au début des années 1920 » d' « à peu près toute l'élite intellectuelle européenne croya[n]t au bobard du complot juif mondial qui, de la Révolution française à la révolution bolchevique, aurait tout organisé et programmé » ( LeMonde2 n°90, 5/11/2005, p26 ). L'exemple de personnages célèbres ( Churchill, L.-F. Céline... ) ayant malgré celà "conspirationné" de travers[3] pourrait servir de baume à ceux qui en viendraient à se morfondre à l'idée d'avoir pu se tromper.

Blogbreather (d) 1 février 2011 à 07:34 (CET)

Je continue à mettre les pieds dans le plat : Ce dont ne s'est pas rendu compte l'élite de Wikipédia ( plutôt : Une partie de Wikipédia se prenant pour l'élite ), c'est que nous sommes maintenant dans un monde avec une information à deux vitesses. Je vais prendre un exemple parfaitement limpide : J'ai mis à profit les quinze jours de vacances que m'ont gracieusement octroyés les admins de wp pour regarder Il divo (film). Sous une forme disons "allusive", ce film présente Giulio Andreotti comme le grand "ordonnateur" de tout le terrorisme italien des "années de plomb" ( « Aux familles des victimes, je dis oui, je confesse, j'avoue : tout celà est aussi ma faute, ma faute, ma très grande faute [...]. Les massacres pour déstabiliser le pays, provoquer la terreur ; pour isoler les partis politiques extrêmes, et renforcer les partis du centre comme la Démocratie Chrétienne, ils [ càd les "ThduC" ] les ont définis "stratégie de la tension". Il serait plus correct de dire "stratégie de la survie".  » ( 01:13:10 ) ). Dialogue avec une journaliste avant son grand procès de Palerme : « La thèse du complot contre vous ne vous parait-elle pas invraisemblable ? -- Pas du tout » ( 01:37:00 ). Peu avant, il avait dit : « J'imagine qu'il y a un souffleur inconnu. Sinon, une convergence [ càd convergence de tous les témoignages de "repentis"[4] contre lui ] de cette envergure serait difficile ». On voit donc un Andreotti à qui non seulement la ThduC ne fait pas peur, mais qui la renverse à son avantage ( il a été acquitté ). On pourrait croire que nos élites journalistiques seraient soufflées, submergées, écrasées par cette réthorique, mais pas du tout : « Une fascinante satire politique » Le Figaro, « La politique n'en sort pas grandie, le cinéma, si. » Télé Ciné Obs. Ce film a vu le jour, rien que côté français, grâce à StudioCanal, Arte, le CNC, ce qui n'est pas tout-à-fait le premier blog venu. Il serait grand temps que notre élite contributrice arrive à ce niveau. Blogbreather (d) 8 mars 2011 à 12:31 (CET).

Théorie du complot trotskiste[modifier | modifier le code]

Debord : « le présent processus de stalinisation du monde » Dans la Russie des années 37-53, le sigle KRTD (activité contre-révolutionnaire trotskiste) valait déportation au Goulag, càd, sauf miracle, condamnation à mort.

  1. l'exemple canonique étant bien sûr Les Protocles des Sages de Sion de l'Okhrana. (note "Bb")
  2. Et ici, l'antisémitisme. (Bb)
  3. Entre le "complot judéo-bolchevique" et ce que j'appelle le "complot Roosevelt-Staline", il n'y a qu'une nuance : Le premier est fantasmatique, "Il y a Auschwitz" ( Primo Levi, je souligne ) ; le deuxième avéré : Roosevelt n'a pas voulu tenir compte de l'enquête menée par le capitaine George Earle ; il a déclaré « solennellement que l'affaire de Katyn ne représente "rien d'autre que de la propagande, un complot des allemands" » ( Yannick Haenel, Jan Karski, Gallimard 2009, p 171 ).
  4. Ceux que Debord, en 1988, reprenant la formule du Cardinal de Retz, appelait « des témoins à brevet ».

Accident Smolensk[modifier | modifier le code]

  • The Times, April 13, 2010 [1].
  • « The Polish president’s plane, it is noted darkly, was Russian-made, and recently serviced in Russia .The Russian Government heartily disliked President Kaczynski, who had criticised Russia’s “new imperialism”. Moscow declined to invite him to a ceremony at Katyn last Wednesday — so Kaczynski decided to hold a second memorial service, and was killed en route. L'avion du président polonais, on le souligne tendancieusement, était de fabrication russe, et venait tout juste de subir des opérations de maintenance en Russie. Le gouvernement russe détestait cordialement le président Kaczynski, pour avoir critiqué le «nouvel impérialisme» russe. Moscou avait refusé de l'inviter à la cérémonie de Katyn mercredi dernier -- Aussi Kaczynski avait décidé d'organiser un deuxième service commémoratif, et il a été tué en s'y rendant. »
  • « Lech Walesa’s remark was even more telling: “This is the second Katyn tragedy; the first time they tried to cut our head off, and now again the elite of our country has perished.” Implicit is the assumption that “they”, unnamed enemies, must also lie behind Poland’s latest national calamity ». « Une remarque de Lech Walesa est encore plus révélatrice : "C'est la deuxième tragédie de Katyn ; la première fois ils ont essayé de nous décapiter, et maintenant à nouveau notre élite nationale a péri". Avec cette hypothèse implicite qu'«ils», les ennemis sans nom , sont les mêmes à l'origine de cette dernière calamité nationale polonaise ».
  • «  to eschew the secrecy that is Moscow’s natural instinct... Many British documents relating to the crash remain classified »

Le racisme du docteur Destouches[modifier | modifier le code]

(« ménage des tribunes HS de Blogbreather », par LPLT (d · c · b) sur Discussion:Louis-Ferdinand Céline, 27 avril 2010 à 17:17)

  • Hitler "Pour lui,Hitler était juif": René Barjavel dans Céline vivant, Editions Montparnasse, DVD2. Qui provoque à quoi? Cette reductio ad judeos de Hitler (clin d'oeil à Apollon (d · c · b)) a de quoi désorienter les velléités néo-nazies. Philosémites, pensez-y avant de condamner Destouches. Blogbreather (d) 25 avril 2009 à 05:59 (CEST)
  • Lucette Destouches née Almanzor, nom d'une rue de la Juderia de Cordoue (Brami, op. cit.). De sa prison de Copenhague, il lui écrit: " [...] En m'enfermant on a libéré ta folie, ton romantisme épileptique de dépense qui ne conservera plus rien -- tu passerais sur un agonique pour un panier de fraises. [...] Chaque couronne que tu dépenses est un pas de plus pour moi vers le poteau. " (Brami, op. cit.)
  • Laval, ministre de Pétain. "Moi qui l'ai traité de tout, et de juif, et qu'il le savait, et qu'il m'en tenait vachement rigueur que je l'avais traité de youpin, proclamé partout [...]" (D'un château l'autre)
  • La race française "[...] ce grand ramassis de miteux dans mon genre, chassieux, puceux, transis, qui ont échoués ici poursuivis par la faim, la peste, les tumeurs et le froid, venus vaincus des quatre coins du monde" (Voyage).
  • Les Américains "? Une nation de garagistes ivres, hurleurs, et bientôt complètement juifs." (in Sollers, Éloge de l'infini, p.504)
  • Le Russe "geôlier-né, Chinois raté, tortionnaire". (Sollers, op. cit.)
  • L'Aryen "Quel est l'animal, de nos jours, plus sot, plus épais qu'un aryen?" "con, buté, ivrogne, jobard, cocu, esclave-né, ahuri dès l'école, obscène de muflerie fanfaronne, lècheur de cul, torrent de viande à buter" (rapporté par Sollers toujours).
  • Les Juifs "virtuoses de la publicité au tam-tam, ils sont « illusionnistes, paranoïaques voraces, vampires intelligents, messianiques crépus et myopes, frénétiques de rédemption, réglisses, crucifiés tétaniques, jésuites du monde moderne, toucans, négrites oniriques »" (Sollers, op. cit., 504 toujours)
  • Les littérateurs français "race diaboliquement envieuse" ( Lettres de Prison à Lucette Destouches et Maître Mikkelsen, Gallimard 1998, lettre 20 ). Et grâce à Wikipédia, nous voici tous devenus fr.littérateurs...Merci à Carla Van der Rohe [2](lien mort 24/01/2012[3])...et à Voltaire [4] ( Ctrl+F+race diaboliquement envieuse ).

Philosémitisme et humour dans "Bagatelles pour un massacre"[modifier | modifier le code]

cf Céline alone de Stéphane Zagdanski [5]. Exemple 1 ( Léo Gutman est "juif" ) : « Je savais à qui je m'adressais, Léo Gutman pouvait me comprendre... Confrère de haut parage, Gutman !... achalandé comme bien peu... quelles relations !... frayant dans tout le haut Paris... subtil, cavaleur, optimiste, insinuant, savant, fin comme l'ambre, connaissant plus de métrites, de véroles, de baronnes par le menu, de bismuthées, d'acidosiques, d'assassinats bien mondains, d'agonies truquées, de faux seins, d'ulcères douteux, de glandes inouïes, que vingt notaires, cinq Lacassagnes, dix-huit commissaires de police, quinze confesseurs. Au surplus et par lui-même, du cul comme trente-six flics, ce qui ne gâte rien et facilite énormément toute la compréhension des choses. ». Exemple 2 : « « Gutman ! Gutman ! Je t'ai offensé mon pauvre ! Je parie, avec tous ces “Juifs”... et ces “Juifs”... » Gutman le rassure (« Rien ne m'offense de ta part... Rien ne me blesse Ferdinand ! ») et la discussion se poursuit, pleine de drôlerie : « Ah ! Léo, Léo, mon petit djibouk, pour m'en aller aux danseuses... » ; « Gutman ! Gutman ! mon vieux prépuce ! » ». Je précise pour ceux qui trouveraient, tels Akeron (d · c · b)-la-maintenance, que j'« exagère », que je « trolle » ; que ces aspects de l'ouvrage ne sont pas encore dans l'"article". Blogbreather (d) 1 avril 2010 à 11:14 (CEST)

Style Céline[modifier | modifier le code]

« Le style en France tend à devenir l'alibi de l'abjection triomphante. Céline a mis une auréole au style vociférant. Il a érigé le dégueulis verbal en nec plus ultra. Il a donné ses lettres de noblesse au fascisme littéraire. » Alain Finkielkraut, Émissions "Qui Vive" des 11 et 18 juin 2006, présentées par Ilana Cicurel et diffusées sur RCJ. [6] à 8' du début. (Tj la même chose, ouvrez un blog pour poster vos liens - Annulation des modifications 74073106 de Blogbreather (d)) (8 janvier 2012 à 11:27).

Actualité MCE-5[modifier | modifier le code]

  • Site officiel[7]
  • [8]
  • Le 23 juin 2008 par usinenouvelle.com [9].
  • February 25 2009 motortrend [10]
  • 01 marzo 2009 autoblog.it [11]
  • 6 décembre 2011 cartech.fr [12]
  • 06/12/2011 lesechos.fr [13]
  • 20-01-2012 automobile.challenges.fr [14]
  • 22/01/2012 auto.pravda.sk [15] (25 janvier 2012)