Urvashi Butalia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Urvashi Butalia (2011)

Urvashi Butalia, née à Ambala en 1952, est une historienne et féministe indienne. Elle est directrice et cofondatrice de Kali for Women, la première maison d’édition féministe indienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Butalia obtient une maîtrise en littérature à l’université de Delhi en 1973, puis une maîtrise en études sud-asiatiques à l’université de Londres en 1971. Elle a travaillé pour l’éditeur Zed Publishing puis a créé sa propre maison d’édtion. Elle a collaboré avec plusieurs journaux tels que The Guardian, The Statesman, The Times of India et plusieurs magazines comme Outlook, New Internationalist et India Today. Butalia est lectrice au College of Vocational Studies de l’université de Delhi. Ses travaux portent principalement sur l’histoire orale et sur l'histoire de la partition des Indes. Elle a aussi écrit sur les genres, le communautarisme, le fondamentalisme et les médias.

À la suite du viol collectif qui a conduit au décès de Jyoti Singh, Butalia dénonce le rôle nocif de l'image des femmes donnée dans les productions bollywoodiennes[1]

Kali for Women[modifier | modifier le code]

Créée en 1984, Kali for Women est la première maison d’édition féministe d’Inde. Elle travaille principalement sur la condition des femmes dans le Tiers Monde.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Making a Difference: Feminist Publishing in the South, Chestnut Hill, MA: Bellagio, Pub. Network, 1995.
  • Women and the Hindu Right: A collection of essays, New Delhi: Kali for Women, 1995.
  • Women and Right Wing Movements: Indian Experiences, London: Zed Books, 1995.
  • In Other Words: New Writing by Indian Women, Boulder, Westview Press, 1994.
  • Speaking Peace: Women Voices from Kashmir
  • The Other Side of Silence: Voices from the Partition of India

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Courrier international n°1177 du 23 au 29 mai 2013


Liens externes[modifier | modifier le code]