Ummidia beatula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ummidia beatula
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification selon le World Spider Catalog
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Araneae
Sous-ordre Mygalomorphae
Famille Halonoproctidae
Genre Ummidia

Espèce

Ummidia beatula
(Gertsch & Mulaik, 1940)

Synonymes

  • Pachylomerides beatulus Gertsch & Mulaik, 1940
  • Pachylomerides pygmaeus Chamberlin & Ivie, 1945
  • Ummidia pygmaea (Chamberlin & Ivie, 1945)

Ummidia beatula est une espèce d'araignées mygalomorphes de la famille des Halonoproctidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique des États-Unis[1]. Elle se rencontre au Texas, en Oklahoma, en Kansas, au Missouri, en Arkansas et au Mississippi[2].

Description[modifier | modifier le code]

La femelle holotype mesure 23,00 mm[3].

Systématique et taxinomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite sous le protonyme Pachylomerides beatulus par Gertsch et Mulaik en 1940. Elle est placée dans le genre Ummidia par Roewer en 1955[4].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Gertsch & Mulaik, 1940 : « The spiders of Texas. I. » Bulletin of the American Museum of Natural History, no 77, p. 307-340 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Godwin & Bond, 2021 : « Taxonomic revision of the New World members of the trapdoor spider genus Ummidia Thorell (Araneae, Mygalomorphae, Halonoproctidae). » ZooKeys, no 1027, p. 1-65 (texte intégral).
  3. Gertsch & Mulaik, 1940 : « The spiders of Texas. I. » Bulletin of the American Museum of Natural History, no 77, p. 307-340 (texte intégral).
  4. Roewer, 1955 : Katalog der Araneae von 1758 bis 1940, bzw. 1954. 2. Band, Abt. a (Lycosaeformia, Dionycha [excl. Salticiformia]). 2. Band, Abt. b (Salticiformia, Cribellata) (Synonyma-Verzeichnis, Gesamtindex). Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, Bruxelles, p. 1-1751.