Tux-zillertal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
TUX-ZILLERTAL
image illustrative de l’article Tux-zillertal
Région d’origine
Région Autriche, tyrol
Caractéristiques
Taille Moyenne
Robe Unie rouge ou noire
Autre
Diffusion Locale
Utilisation Mixte

La tux-zillertal est une race bovine autrichienne.

Origine[modifier | modifier le code]

Elle appartient au rameau pie rouge des montagnes. Elle est directement issue de la race suisse hérens. Cette dernière a été répandue dans tout l'arc alpin pour son aptitude aux combats de reines. Elle a connu son heure de gloire au XIXe siècle et a même été exportée en Russie pour y améliorer les races locales.
Les effectifs actuels sont faibles et elle bénéficie même d'un programme de protection. En 1996, l'effectif était de 250 vaches et 6 taureaux[1].

Morphologie[modifier | modifier le code]

Elle regroupe deux sous-races, la tuxer à robe noire et la zilletaler à robe rouge dont le berceau est dans le Zillertal. La couleur est unie et soulignée par une bande blanche sur la partie ventrale et la queue. Les cornes sont courtes et relevées en croissant.
Elle a une silhouette trapue, avec une encolure et un tronc musclés sur des pattes courtes: une morphologie de combattante. Elle mesure 120-130 cm au garrot pour 500-600 kg.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

En dehors de son rôle folklorique lors de la montée aux alpages, combats de reines, elle est classée mixte. Elle produit à peine 2 000 kg de lait riche et gras. Elle n'est plus que rarement traite, son lait servant à nourrir son veau. Sa viande peu grasse est renommée pour sa saveur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]