Trotteur scandinave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Trotteur Döle)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Trotteur scandinave
Järvsöfaks, actuel détenteur du record du monde de la race
Järvsöfaks, actuel détenteur du record du monde de la race
Région d’origine
Région Drapeau de la Norvège Norvège, Drapeau de la Suède Suède, Drapeau de la Finlande Finlande
Caractéristiques
Taille Environ 1,50 m
Poids Environ 400 kg
Robe Généralement alezan

Le trotteur scandinave, ou trotteur Døle (norvégien : Norsk kaldblodstraver), est une race de chevaux de course originaire de Norvège, issu de croisements entre des souches de chevaux à.sang froid d'origine norvégienne et suédoise. C'est un puissant et robuste animal de sang froid.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette race est issue du Døle, croisé avec des chevaux plus légers pour obtenir un animal plus rapide. Le stud-book est créé en 1939[1]. À partir des années 1950, le trotteur norvégien est croisé avec des trotteurs suédois lourds[1].

Description[modifier | modifier le code]

Tête d'un trotteur scandinave norvégien

La taille moyenne enregistrée dans la base de données DAD-IS est de 1,50 m, pour un poids moyen de 400 kg[1].

La robe la plus représente est l'alezan, le bai étant plus rare[1]. Le noir est possible.

Le trotteur scandinave a souvent un bon tempérament.

La race est sélectionnée sur performances sportives en course de trot[2].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Trotteur scandinave monté

Ces chevaux sont essentiellement destinés aux courses de trot[1], mais peuvent aussi être montés.

Diffusion de l'élevage[modifier | modifier le code]

Jument trotteur scandinave suitée.

Ces chevaux sont élevés en Norvège, en Suède et en Finlande. La race est populaire en Norvège, où elle est élevée dans la totalité du pays[1]. DAD-IS indique que cette race est native de la Norvège, et y est rare[1]. 897 individus y sont recensés en 2015[1]. Par ailleurs, l'ouvrage Equine Science (4e édition de 2012) le classe parmi les races de chevaux de trait peu connues au niveau international[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h DAD-IS.
  2. Hendricks 2007, p. 156.
  3. (en) Rick Parker, Equine Science, Cengage Learning, , 4e éd., 608  p. (ISBN 1-111-13877-X), p. 63Voir et modifier les données sur Wikidata.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]