Trip.com Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trip.com Group Limited
logo de Trip.com Group

Création 1999
Dates clés 2016 : absorbe Skyscanner
Forme juridique Société anonyme
Action NASDAQ : TCOM
NASDAQ-100 Component
Siège social Drapeau de Chine Chine, Shanghai
Direction Jane Jie Sun (depuis 2016)
Activité tourisme, réservation en ligne
Produits Réservation d'hôtels, billets d'avion, train
Sociétés sœurs Skyscanner
Trip.com
MakeMyTrip (en)
Ctrip.com
Qunar (en)
Effectif 44 300 environ mi-2020[1]
Site web [1]

Capitalisation 13 804 millions USD en 2020 (estimé)
Chiffre d'affaires 5 062 millions USD en 2019
Résultat net 995 millions USD en 2019[2]

Trip.com Group (anciennement Ctrip.com International) est un fournisseur de services de voyages regroupant les agences de voyages en ligne Trip.com, Skyscanner, Qunar et Ctrip.com, fondé en 1999. L'entreprise propose des réservations d'hôtels, de tickets de transports (avion, train, bus) et de tours organisés.

Historique[modifier | modifier le code]

La compagnie est fondée en 1999 à Shanghai par James Liang (en), Neil Shen, Min Fan et Ji Qi[3].

Elle est introduite en bourse au NASDAQ en 2003, avec l'aide de Merrill Lynch. Lors de la première journée, sa valeur passe de 18 $ à l'ouverture à 33,94 $ à la fermeture. La même année, selon la compagnie, près de 300 000 chambres d'hôtels ont pu être réservées, permettant à la société d'engendrer 3,5 millions de dollars de recettes[4].

En 2006, 70 % les ventes de la compagnie provenaient de quatre villes en Chine : Pékin, Canton, Shanghai et Shenzhen[5].

En , la compagnie reçoit un investissement de 500 millions de dollars du groupe Priceline[6]. Une année après, Priceline déverse de plus 250 millions de dollars dans Ctrip[7]. En 2016, la compagnie américaine a réalisé un troisième investissement dans la société siégeant en Chine. L'entreprise Baidu a également participé à cet échange[8].

En , Ctrip acquiert la compagnie de voyages Skyscanner pour 1,74 milliard de dollars[9].

En 2017, l'entreprise rachète la start-up américaine Trip.com[10],[11]. En Ctrip prend le nom de sa filiale et devient Trip.com Group[12]. Au même temps, elle acquiert une majorité des actions de l'agence de voyages indienne MakeMyTrip[13].

Management[modifier | modifier le code]

Avec l'université Stanford et l'université de Pékin[réf. nécessaire], la compagnie effectue des expériences management basées sur l'analyse de données[14],[15].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Liste des principaux actionnaires au [1].

Nom %
T. Rowe Price Associates 5,72%
Baillie Gifford & Co. 4,33%
OppenheimerFunds, Inc. 3,32%
Morgan Stanley Asia Ltd. 2,92%
The Vanguard Group, Inc. 2,55%
Artisan Partners LP 2,51%
Fisher Asset Management 1,83%
Capital Research & Management Co. 1,73%
SSgA Funds Management, Inc. 1,72%
Wellington Management Co. LLP 1,56%

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Zone Bourse, « Actionnaires Dirigeants et Profil Société | CTRP | », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  2. « Finances Trip.com Group Limited », sur zonebourse.com
  3. (en) Russell Flannery, « Ctrip's Remarkable Journey: China travel boom fuels hotel chain IPO », Forbes, (consulté le )
  4. (en) Luisa Beltran, « Ctrip.com IPO soars in first day », MarketWatch, (consulté le )
  5. (en) John Liu et Damien Ryan, « Ctrip May Buy Asian Companies as More Chinese Travel », Bloomberg, (consulté le )
  6. (en) Jennifer Surane, Jing Cao, « Priceline Expands China Options With Ctrip Investment », sur bloomberg.com,
  7. (en) Ankit Ajmera, « Priceline to invest additional $250 million in China's Ctrip.com », Reuters, (consulté le )
  8. (en) Martin Cowen, « Priceline and Baidu increase stake in Ctrip », sur phocuswire.com,
  9. (en) Jon Russell, « China’s Ctrip is buying flight search company SkyScanner for $1.74 billion », TechCrunch, (consulté le )
  10. (en) Sean O'Neill, « Ctrip Buys Trip.com for Skyscanner to Enhance Local Recommendations », sur skift.com,
  11. Kenneth Tan, « Ctrip launches new global brand Trip.com, removes all references to the site being China-owned »
  12. (en) Dennis Schaal, « Ctrip Changing Name to Trip.com Group to Emphasize International Business », sur finance.yahoo.com,
  13. « Ctrip Announces Share Exchange Transaction with Naspers »
  14. (en) David Garvin, « Ctrip: Scientifically Managing Travel Services », Harvard Business School, (consulté le )
  15. (en) Nicholas A. Bloom, James Liang, John Roberts, Zhichun Jenny Ying, « Does working from home work? Evidence from a Chinese experiment », sur nber.org,

Lien externe[modifier | modifier le code]