Tribus de Koçgiri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La tribu de Koçgiri est une tribu Kurde de confession alévie d'Elâzığ, Bingöl, Tunceli (Dersim) immigrant dans Erzurum, Mus, Diyarbakir, Mardin et dans la région de Malatya, Sivas et Erzincan-Ouest.

Description[modifier | modifier le code]

Les renseignements recueillis en vertu de la rébellion des tribus kurdes montrent que la majorité sont de Sivas Zara, İmranlı, Divrigi, Hafik, Kangal, intégré dans la région de Gurun, à Tunceli et Develi Sarız Kayseri, Adana Tufanbeyli, Kahramanmaraş Göksun, Erzincan Refahiye et Kemah, Adıyaman, Malatya Pötürge Kahta Darende, Hekimhan.

Dans toutes ses régions, on parle avec presque exactement le même accent de Mazgirt-Elâzığ. Assassiné par Topal Osman, la composition de la tribu de Koçgiri actuelle est la suivante :

Historique[modifier | modifier le code]

La Tribu de Koçgiri est la plus grande du Nord-Ouest de Dersim. Des siècles avant la rébellion de la région de Dersim (Mameki), Elâzığ, Bingöl, Diyarbakir, Erzurum, Mus et ses environs formaient une confédération de tribus réunie sous ce nom.

Hızır (Royê Xızır) (Jour de Hizir), Muharrem (Rojiya Muxarem) (Jour de Muharrem), Nevruz (Heftmal-Hawtmal) (Jour de l'an) et Gağant (Kalê Gağanê) sont les jours importants de la tribu.

En mars 1921, commence la rébellion de Koçgiri à Sivas dirigée par les chefs de tribu Aliser et Haydar Bey. Cette rébellion prend fin rapidement le 11 avril 1921 avec l'appui du gouvernement Turc notamment de Topal Osman et Nurettin Paşa. Selon les débats parlementaires, on estime que 180 à 210 villages ont été détruits avec leurs habitants.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jordi Tejel, Le Mouvement Kurde de Turquie en Exil, Pieterlen, Suisse, Éditions Peter Lang, 2007, 376 p. (ISBN 978-3-03911-209-8)