Toxocara cati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Toxocara cati est un nématode parasite de l'intestin des félins, et notamment du chat domestique. Il s'agit d'un gros ver rond de couleur rosée mesurant de 4 à 10 cm de long[1]. Ce parasite est très courant chez le chat domestique, notamment chez le chat ne vivant pas confiné dans une maison[2]. Il se transmet par ingestion des œufs présents dans l'environnement ou par l'ingestion d'hôtes intermédiaires comme les oiseaux ou les rongeurs, proies du chat ou par le lait maternel[3],[2].

L'humain peut être infecté par Toxocara cati : il s'agit de la toxocarose, généralement bénigne. L'ingestion du parasite se produit généralement par l’ingestion des œufs présents sur les légumes[3]. L'influence de Toxocara cati dans la toxocarose est encore débattue, car le ver impliqué dans cette maladie est beaucoup plus généralement Toxocara canis[2].

Extrémité antérieure de Toxocara cati, détail des ailes cervicales en pointe de flèche.

Ce ver infecte d'autres félins que le chat domestique, comme le Guigna par exemple[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « TOXOCARA CANIS, TOXOCARA CATI », sur http://www.phac-aspc.gc.ca, Agence de la santé publique du Canada (consulté le 22 novembre 2015)
  2. a, b et c Alain Villeneuve, Les zoonoses parasitaires: l'infection chez les animaux et chez l'homme, Presses de l'Université de Montréal, , 499 p. (ISBN 2760618633, lire en ligne)
  3. a et b Christophe Schwartz, Jardins potagers: terres inconnues, EDP Sciences, 176 p. (ISBN 2759810372, lire en ligne)
  4. (en) Daniel González-Acuña, Lucila Moreno, Karen Ardiles, Marcelo Flores, Mélanie Duclos et Mike Kinsella, « Endoparasites of the kodkod, Oncifelis guigna (Carnivora, Felidae) in Chile », Revista chilena de historia natural, vol. 83,‎ , p. 619-622 (ISSN 0716-078X, DOI 10.4067/S0716-078X2010000400015, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Villeneuve, Les zoonoses parasitaires: l'infection chez les animaux et chez l'homme, Presses de l'Université de Montréal, , 499 p. (ISBN 2760618633, lire en ligne)