Tirso de Molina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Molina.
Tirso de Molina
Fray Gabriel Téllez, Tirso de Molina.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Gabriel José López TéllezVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Religion
Genres artistiques

Tirso de Molina ( - vers le [1]), de son vrai nom Gabriel José López Téllez est, avec Lope de Vega et Pedro Calderón de la Barca, l'un des grands auteurs de théâtre du Siècle d'or espagnol. Il est célèbre pour avoir écrit la première pièce de théâtre sur le personnage mythique de Don Juan, avant Molière : El Burlador de Sevilla.

Biographie[modifier | modifier le code]

On situe sa naissance à Madrid, mais on ignore tout de son enfance. Il entre au couvent de la Merci à seize ans et prononce ses vœux un an plus tard, en 1601.De 1614 à 1615 il vécut dans le couvent à Estercuel. Après des études à Guadalajara et Salamanque, il réside en Galice et au Portugal, passe quelque temps à Séville, puis s'embarque pour Saint-Domingue où il restera deux ans.

Tirso de Molina fut un auteur fécond. Il écrivit 317 comédies de mœurs, d'intrigue, de caractères, morales et religieuses. L'essentiel de son œuvre fut produite entre 1610 et 1625, période durant laquelle il jouit d'une très grande popularité comme homme de théâtre et fréquente assidûment la Cour et les milieux littéraires. Cette popularité est brusquement interrompue lorsqu'en 1624, une « Assemblée de Réforme » l'accuse, lui et d'autres auteurs, de corrompre les mœurs par des « comédies profanes ». Il est alors condamné à quitter la Cour et il lui est interdit d'écrire pour le théâtre. En 1632 il est nommé chroniqueur de l'Ordre de la Merci, puis commandeur du couvent de Soria. Il y meurt en février 1648.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Tirso de Molina », sur www.odemih.com, Institutum Historicum Ordinis de Mercede (consulté le 9 mai 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]