Timothy Yu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Timothy Yu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Banlieue de Chicago
Nationalité
Domicile
Lieu de travail
Madison, Wisconsin
Formation

2005, Ph.D, Stanford University, 1996, Bachelor of Arts, Harvard University,

1992, New Trier High School9 à Winnetka, Illinois,
Activités
Poète, essayiste, universitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Université du Wisconsin à Madison

Université du Wisconsin à Madison

Commonwealth School à Boston
Domaine
Poésie, essais, Interculturalité, cultures asiatiques
Site web
Distinctions
Book Award in Literary Studies, délivré par l'Association for Asian American Studies, 2006
Œuvres réputées
100 Chinese Silences
Race and the Avant-Garde: Experimental and Asian American Poetry since (1965)

Timothy Yu est un poète, essayiste et universitaire américain. Il vit à Madison dans le Wisconsin avec son épouse et leur fille[1], il enseigne à l'Université du Wisconsin à Madison[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Timothy Yu est né dans la banlieue de Chicago.

Après avoir publié des essais sur les l'interculturalité entre civilisations asiatiques et occidentales il a publié des recueils de poèmes traitant eux aussi des interactions entre civilisations, écriture asiatiques et occidentales.

Il est régulièrement publié par des revues et magazines tels que  Poetry[1], Jacket2[3], Cordite Poetry Review[4], SHAMPOO, Mantis, Hyphen Magazine[5], Lantern Review[6], Kartika Review[7], New Republic[8], etc.

Formation universitaire[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • 100 Chinese Silences, éd. Les Figues Press[11], 2016[12],
  • 15 Chinese Silences, éd.Tinfish, 2009
  • Journey to the West, éd. Barrow Street, 2006

Essais[modifier | modifier le code]

  • Nests and Strangers: On Asian American Women Poets, éd. Kelsey Street Press[13], 2015,
  • Race and the Avant-Garde: Experimental and Asian American Poetry since 1965, éd. Stanford University Press, 2009[14].
  • The Chinese Study Bible Popular Edition, éd. rock House Publishers Ltd, 1993,

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2009 : le Book Award in Literary Studies, délivré par l'Association for Asian American Studies

Regards sur son oeuvre, interviews et articles[modifier | modifier le code]

  • Timothy Yu finds poetry for this political moment, par Linda Falkenstein pour le magazine Isthmus[15], 2017[16]
  • Turning “Chinese Silence” on Its Head: A Conversation with Timothy Yu, interview in Lantern Review, 2016[6]
  • Not intertexts, but inhabitations ! interview menée par Susan Schultz pour la revue Jacket2, 2012[17]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Timothy Yu », sur Poetry Foundation, (consulté le 23 septembre 2017)
  2. (en) « Timothy Yu, Associate Professor, English and Asian American Studies | Faculty & Staff | Department of English | University of Wisconsin–Madison », sur english.wisc.edu (consulté le 23 septembre 2017)
  3. (en) « Search | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le 23 septembre 2017)
  4. (en) « Timothy Yu », sur Cordite Poetry Review (consulté le 23 septembre 2017)
  5. (en) « Books: '100 Chinese Silences' by Timothy Yu », Hyphen Magazine,‎ (lire en ligne)
  6. a et b (en) « Turning “Chinese Silence” on Its Head: A Conversation with Timothy Yu – Lantern Review Blog », sur www.lanternreview.com (consulté le 23 septembre 2017)
  7. (en) « Kartika Review », sur kartikareview.com (consulté le 24 septembre 2017)
  8. (en) « White Poets Want Chinese Culture Without Chinese People », New Republic,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « New Trier High School », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Commonwealth School », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Les Figues Press », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  12. (en) « Chinese Dreams: Two Poems by Timothy Yu », Asian American Writers' Workshop,‎ (lire en ligne)
  13. « Kelsey Street Press », sur www.kelseyst.com (consulté le 23 septembre 2017)
  14. (en) « Engagement, race, and public poetry in America | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le 23 septembre 2017)
  15. (en) « Isthmus (newspaper) », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  16. (en) « Not silent », Isthmus | Madison, Wisconsin,‎ (lire en ligne)
  17. (en) « Gizelle Gajelonia, Timothy Yu, and Jonathan Stalling in conversation | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le 24 septembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]