Thomas Bauzou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Bauzou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnusVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Thomas Bauzou est un archéologue et historien français.

Il est professeur à l'université d'Orléans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l’École normale supérieure (promotion L1976)[1], docteur en archéologie (1989)[2], il a aussi été un pensionnaire de l'Institut français du Proche-Orient (IFAPO). Il a soutenue sa thèse A finibus Syriae. Recherches sur les routes des frontières orientales de l'empire romain en 1989 sous la direction de Jean-Marie Dentzer. Thomas Bauzou a notamment collaboré avec Yves Perrin, maître de conférence en histoire ancienne à l’université Jean-Monet de Saint-Étienne.

Il est maître de conférences d'histoire ancienne à l'université d'Orléans[3] depuis 1997. Il est spécialiste d'histoire romaine et du Moyen-Orient. Il est en outre épigraphiste et archéologue.

Il est un opposant à Daech, dont il fustige les destructions et pillages de sites archéologiques tels que Palmyre.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • De la cité à l'Empire : histoire de Rome (avec Yves Perrin), Éditions Broché, 1998
  • De la cité à l'Empire : histoire de Rome (avec Yves Perrin), Éditions Broché, 2004
  • Gaza à la croisée des civilisations : Contexte archéologique et historique (avec Patrice Mugny, Cäsar Menz, Fareed Armaly, Jean-Baptiste Humbert, Pierre-Louis Gatier, Matteo Campagnolo, Catherine Saliou, et Mahmoud Abbas), Éditions Broché, 2007

Articles[modifier | modifier le code]

  • Épigraphie et toponymie : le cas de la Palmyrène du sud-ouest, Syria, Volume 70, Numéro 1, 1993, pp. 27-50[4].
  • Sur les pas d'un pèlerin païen à travers la Syrie chrétienne. A propos du livre de Michel Tardieu, Les paysages reliques. Routes et haltes syriennes d'Isidore à Simplicius, Syria, Volume 71, Numéro 1, 1994, pp. 217-226[5].
  • La Praetensio de Bostra à Dumata (El-Jowf), Syria, Volume 73, Numéro 1, 1996, pp. 23-35[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recherche sur archicubes.ens.fr.
  2. http://www.sudoc.fr/007091273.
  3. « Annuaire de l'Université d'Orléans », sur annuaire.univ-orleans.fr (consulté le 15 avril 2017)
  4. T. Bauzou, « Epigraphie et toponymie : le cas de la Palmyrène du sud-ouest », Syria, vol. 70, no 1,‎ , p. 27–50 (DOI 10.3406/syria.1993.7325, lire en ligne)
  5. Thomas Bauzou, « Sur les pas d'un pélerin païen à travers la Syrie chrétienne. A propos du livre de Michel Tardieu, Les paysages reliques. Routes et haltes syriennes d'Isidore à Simplicius. », Syria, vol. 71, no 1,‎ , p. 217–226 (DOI 10.3406/syria.1994.7375, lire en ligne)
  6. Thomas Bauzou, « La Praetensio de Bostra à Dumata (El-Jowf) », Syria, vol. 73, no 1,‎ , p. 23–35 (DOI 10.3406/syria.1996.7497, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]