Thiolava veneris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thiolava veneris est une bactérie pionnière de l'ordre des Thotrichales capable de recoloniser rapidement les champs de lave sous-marins peu après leur refroidissement. Elle forme alors un large tapis de filaments blancs dénommés cheveux de Vénus[1]'[2].

Elle a été découverte en octobre 2014 à la suite de l'éruption sous-marine d' El Hierro de l'hiver 2011-2012 à environ 130 m de profondeur. C'est une extrêmophile qui présente une grande plasticité métabolique et peut tirer son énergie de différents composants azotés, sulfurés ou carbonés. Ses filaments d'une épaisseur de 30 à 90 µm sont formés par trois trichomes bactériens torsadés entourés d'une gaine sur laquelle se fixent des bactéries épibiotiques[1]'[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]