Nature Research

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nature Research
logo de Nature Research

Création 1999
Fondateurs Alexander Macmillan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Steven Inchcoombe
Forme juridique Société à capitaux privés (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Londres
Drapeau de la Grande-Bretagne Royaume-Uni
Actionnaires Macmillan PublishersVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Presse scientifique
Produits Nature et les différentes revues spécialisées
Société mère Springer Nature Group Ltd
Effectif 700 personnes[1]
Site web www.nature.com/npg

Nature Research (anciennement Nature Publishing Group[2]) est un groupe de presse spécialisé dans les sciences, né en 1999, et fusionné avec les éditions scientifiques Macmillan regroupant : Nature, les différentes revues de recherche Nature, les revues de spécialités NPG (auparavant Stockton Press), éditeurs de revues de pointe de la communauté scientifique, médicale et technique, ainsi que référence NPG (auparavant Macmillan Reference Ltd) et des éditeurs d'informations scientifiques de référence. En 2015 il fusionne avec Springer Science+Business Media pour former le groupe Springer Nature (en)[3].

Historique[modifier | modifier le code]

En 2000, NPG a lancé trois autres revues dans la collection Nature, qui totalisent une vingtaine de publications se focalisant sur les sciences de la vie.

NPG se veut une entreprise dynamique et innovante, créant du contenu scientifique de premier plan, et s'engageant à ne publier que du matériau scientifique de référence d'une très grande qualité et rigueur, ainsi que de l'information sur les nouveautés scientifiques, les possibilités de carrière, le recrutement en matière scientifique, ainsi que du contenu qui intéresse au premier chef les chercheurs du domaine privé et public.

Nature Research emploie environ 700 personnes. Il est une filiale du groupe Springer Nature, résultant de la fusion entre Nature Publishing Group, différentes filiales de l'éditeur Macmillan, et le groupe Springer Science+Business Medias[4]. Le groupe Springer Nature est elle-même contrôlé par la société allemande Georg von Holtzbrinck Publishing Group et BC Partners, les deux sociétés-mères des groupes existants avant la fusion.

Revues du groupe[modifier | modifier le code]

En 2020, Nature Research publie plus de 60 revues dans différents domaines de recherche dont les plus célèbres sont :

Nature (1869)[modifier | modifier le code]

Journaux de recherche Nature[modifier | modifier le code]

Nature Reviews[modifier | modifier le code]

Nature Clinical Practice[modifier | modifier le code]

Nature en ligne[modifier | modifier le code]

Autres journaux du groupe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) D'après la page de présentation générale de NPG.
  2. « Noticed some changes? Introducing the new Nature Research brand : Of Schemes and Memes Blog », sur blogs.nature.com (consulté le )
  3. « « Nature », la prestigieuse revue que les chercheurs adorent détester », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « SPRINGER NATURE created following merger completion », sur www.springer.com (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]