The Spark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Spark (« L’Étincelle ») est une organisation communiste révolutionnaire d’inspiration trotskiste, présente aux États-Unis. Elle partage les idées de Lutte Ouvrière et de son regroupement international.

The Spark est issue d'une fraction au sein de la Spartacist League qui a été attirée par le groupe français Voix Ouvrière et sa méthode de propagande dans les entreprises. Ils se sont alliés avec les Turnerites contre la direction, avant que la ligue ne les expulse en 1968[1]. D'après les mémoires d'une des fondatrices du groupe, les membres originels ont été expulsés avant d'avoir pu former une fraction et se sont ensuite regroupé autour de la diffusion des bulletins d'usines[2]. Cette tendance s'est formellement organisée sous le nom de « Spark » en 1971, avec deux adresses, à Detroit et à Baltimore[3].

L'organisation a commencé à diffuser un magazine mensuel, The Spark, en juillet 1971, qui est devenu un bimensuel en 1976. Elle a également produit une variété de bulletins d'entreprises dans les usines locales, comme la Ford Spark, Eldon Spark, etc. Un autre magazine, Lutte de classe, est diffusé depuis 1980[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexander, Robert J. International Trotskyism, 1929-1985: A Documented Analysis of the Movement Durham, Duke University Press 1991 p. 920
  2. Alpert Jersawitz, Rose., Une communiste de part et d'autre de l'Atlantique, Paris, Les Bons Caractères, , 144 p. (ISBN 9782915727555)
  3. Alexander p. 929
  4. Alexander p.930

Publications[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]