Théorème de Morera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En mathématiques, plus précisément en analyse complexe, le théorème de Morera (du nom du mathématicien italien Giacinto Morera) est « une réciproque utile du théorème intégral de Cauchy[1],[2] » ou plus précisément de son ingrédient principal, le lemme de Goursat.

Il énonce qu'une fonction continue sur un ouvert est holomorphe dès que son intégrale le long de tout triangle[3] inclus dans cet ouvert est nulle :

Soit U est un ouvert du plan complexe et soit f une fonction à valeurs complexes continue sur U. Si, pour tout triangle T dont la frontière est incluse dans U, on a

alors f est holomorphe sur U.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Walter Rudin, Analyse réelle et complexe [détail des éditions], p. 202.
  2. Srishti D. Chatterji, Cours d'analyse : vol. 2, Analyse complexe, PPUR, (ISBN 978-2-88074346-8, lire en ligne), p. 154.
  3. Dany-Jack Mercier, Lectures sur les mathématiques, l'enseignement et les concours, vol. 2, Publibook, (ISBN 978-2-74835532-1), p. 95, énonce, sous ce titre, une variante avec des rectangles.