Test de Coggan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le test de Coggan est un protocole permettant d'évaluer la puissance aérobie en cyclisme, appelée aussi puissance au seuil fonctionnel (Functional Threshold Power (FTP) en anglais).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le test de Coggan a été élaboré au début des années 2000 [1] ; il est décrit dans l'ouvrage Training and Racing with a Power Meter [2] écrit par Hunter Allen et Andrew Coggan. Le test a été également traduit en français dans la revue Trimag 42 L'usage du Home trainer en hiver [3].

Déroulement du test de Coggan[modifier | modifier le code]

  • 20 minutes d'échauffement ;
  • 3 x (1 minute de pédalage rapide à 100 tr/min (i.e. tour par minute), 1 minute de pédalage tranquille) ;
  • 5 minutes de pédalage tranquille ;
  • 5 minutes à fond ;
  • 10 minutes de pédalage tranquille ;
  • 20 minutes en contre-la-montre (meilleur temps possible) ;
  • 15 minutes de retour au calme.

La valeur de 95 % de la puissance maintenue sur les 20 minutes à l'allure contre-la-montre du test décrit ci-dessus fournit la puissance au seuil fonctionnel (FTP) ; c'est la puissance estimée que le cycliste sera capable de maintenir sur un contre-la-montre individuel d'une heure.

Un exemple de mise en œuvre de ce test est détaillé sur le site Trimes[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Power-based training program on the wattage list », sur www.lists.topica.com, .
  2. Allen et Coogan 2010.
  3. Nicolas Hemet, « L'usage du Home trainer en hiver », Trimag, no 42,‎ , p. 86-88.
  4. « Le test pour évaluer son FTP »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Hunter Allen et Andrew Coggan, Training and Racing with a Power Meter, Velo Press, .