Telendos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Telendos
Τέλενδος (el)
Telendos vue depuis Myrties à Kalymnos
Telendos vue depuis Myrties à Kalymnos
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Archipel Dodécanèse
Localisation Mer Égée (mer Méditerranée)
Coordonnées 37° 00′ 33″ N, 26° 54′ 35″ E
Superficie 4,7 km2
Point culminant Mont Rachi (457 m)
Géologie Île continentale
Administration
Périphérie Égée-Méridionale
District régional Kalymnos
Démographie
Population 54 hab. (2001)
Densité 11,49 hab./km2
Plus grande ville Telendos
Autres informations
Fuseau horaire UTC+2

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Telendos
Telendos
Îles en Grèce

Telendos (en grec Τέλενδος) est une petite île de l'archipel du Dodécanèse dans la mer Égée séparée par un bras de mer de 800 m à l'ouest de Kalymnos, à laquelle elle est administrativement rattachée.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le mont Rachi

Telendos est distant de 800 m de Kalymnos et culmine à 457 mètres avec le mont Rachi. Telendos est habitée de manière permanente par une cinquantaine de personnes environ.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île de Telendos faisait partie intégrante de l'île de Kalymnos, mais se trouva détachée à la suite d'un tremblement de terre en l'an 554[réf. nécessaire].

Plusieurs ruines de l'époque hellénistique et romaine sont présentes sur l'île, ainsi que celles du monastère Saint-Basile (Aghios Vasilios) dominé par le château médiéval d'Aghios Konstantinos.

Économie[modifier | modifier le code]

Il existe une liaison, effectuée par les pêcheurs en une quinzaine de minutes, pour aller sur l'île à partir de Myrties. Telendos présente des plages discrètes et peu fréquentées. Il n'y a pas de voitures sur l'île[1].

Culture[modifier | modifier le code]

L'île fête le 27 juillet la Saint-Panteleimon et le 15 août l'Assomption de la Vierge de Telendos.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stephen Spiteri, Fortresses of the Knights, University of Michigan Press, 2001, (ISBN 978-9990972061), p. 197.

Annexes[modifier | modifier le code]