Teinolophos trusleri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Teinolophos trusleri est une espèce éteinte de monotrèmes ayant vécu au Crétacé inférieur en Australie.

Description[modifier | modifier le code]

  • Découvert en 1999 à Flat Rocks, Victoria par Rich et al.[1]
  • Époque : Crétacé inférieur, Aptien (123 millions d'années).
  • Seule une mandibule avec une molaire a été retrouvée. La molaire fait un sixième de la taille de celle de Steropodon galmani et ne comporte que deux racines. L'animal devait mesurer à peu près 10 centimètres de long. Le condyle maxillaire se trouve beaucoup plus haut que chez les monotrèmes modernes. L'observation de cette mâchoire met en doute la théorie selon laquelle, le passage d'une oreille interne composée d'un seul os (non-mammifères) à une oreille interne composée de trois os (mammifères) se serait effectuée en une seule étape.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Teinolophos présente des similitudes avec le monotrème Steropodon, qui a également vécu au Crétacé inférieur en Australie, mais qui est beaucoup plus grand (environ 40 à 50 centimètres de long). Teinolophos est généralement placé dans la famille des stéropodontidés, bien qu'il pourrait avoir une position plus basale, comme l'indiquent T. H. Rich et al. en 2016[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Rich, Vickers-Rich, Constantine, Flannery, Kool & van Klaveren 1999 : Early Cretaceous mammals from Flat Rocks, Victoria, Australia. Records of the Queen Victoria Museum, 106 p. 1–35
  2. (en) Thomas H. Rich, James A. Hopson, Pamela G. Gill, Peter Trusler, Sally Rogers-Davidson, Steve Morton, Richard L. Cifelli, David Pickering, Lesley Kool, Karen Siu, Flame A. Burgmann, Tim Senden, Alistair R. Evans, Barbara E. Wagstaff, Doris Seegets-Villiers, Ian J. Corfe, Timothy F. Flannery, Ken Walker, Anne M. Musser, Michael Archer, Rebecca Pian and Patricia Vickers-Rich (2016). "The mandible and dentition of the Early Cretaceous monotreme Teinolophos trusleri". Alcheringa: An Australasian Journal of Palaeontology. in press. doi:10.1080/03115518.2016.1180034

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Référence Fossilworks Paleobiology Database : Teinolophos Rich et al., 1999 (en)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :