Steropodon galmani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steropodon galmani
Description de cette image, également commentée ci-après
Reconstitution hypothétique de Steropodon galmani.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Monotremata
Famille  Steropodontidae

Genre

 Steropodon
Archer, Flannery, Ritchie & Molnar[1], 1985

Nom binominal

 Steropodon galmani
Archer, Flannery, Ritchie & Molnar[1], 1985

Steropodon est un genre éteint de monotrèmes, qui ne compte qu'une espèce : Steropodon galmani, décrite par Archer, Flannery, Ritchie & Molnar en 1985[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de Steropodon, vient du grec steropos « brillant » et dons « dent ». Ce nom a été choisi car les premiers fossiles se trouvaient dans un morceau brillant d'opale.

Description[modifier | modifier le code]

Modèle de Steropodon galmani à l'Australian Museum de Sydney.

.

  • Connu par un unique fragment opalisé de mandibule retrouvé en 1985 dans la formation géologique de Griman Creek à Lightning Ridge en Nouvelle-Galles du Sud, par Michael Archer, T. F. Flannery, Alex Ritchie, et Molnar. Le fragment est conservé à l'Australian Museum à Sydney.
  • Époque : Crétacé inférieur, Albien moyen.
  • Le fragment comporte trois molaires, qui mesurent 5–7 mm de long et 3–4 mm de large. On en a déduit que l'animal faisait entre 40 à 50 centimètres de long[2]. L'hypothèse a été avancée que le canal sur le bord de la mandibule serait la preuve de l'existence d'un bec (Mike O. Woodburne, 2003).

Steropodon présente des similitudes avec le monotrème Teinolophos, qui a également vécu au Crétacé inférieur en Australie, mais qui est beaucoup plus petit (environ 10 centimètres de long)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Archer, Flannery, Ritchie & Molnar, 1985 : First Mesozoic mammal from Australia - an Early Cretaceous monotreme. Nature (London), 318-6044 p. 363–366
  2. a et b (en) Thomas H. Rich, James A. Hopson, Pamela G. Gill, Peter Trusler, Sally Rogers-Davidson, Steve Morton, Richard L. Cifelli, David Pickering, Lesley Kool, Karen Siu, Flame A. Burgmann, Tim Senden, Alistair R. Evans, Barbara E. Wagstaff, Doris Seegets-Villiers, Ian J. Corfe, Timothy F. Flannery, Ken Walker, Anne M. Musser, Michael Archer, Rebecca Pian and Patricia Vickers-Rich (2016). "The mandible and dentition of the Early Cretaceous monotreme Teinolophos trusleri". Alcheringa: An Australasian Journal of Palaeontology. in press. doi:10.1080/03115518.2016.1180034

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Référence Fossilworks Paleobiology Database : Steropodon Archer et al., 1985 (en)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]