Taureau de Wall Street

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Le taureau de Wall Street (en anglais Charging Bull, Wall Street Bull ou Bowling Green Bull) est une sculpture en bronze de l'artiste Arturo Di Modica située au Bowling Green Park près de la bourse de New York (Wall Street) aux États-Unis.

Généralités[modifier | modifier le code]

Construction et installation[modifier | modifier le code]

Vue arrière de la sculpture.

La fabrication de la sculpture de bronze a coûté 360 000 USD à l’artiste Di Modica. Elle a été installée par son auteur en face de la Bourse de New York après le Krach boursier de 1987, comme un symbole de la « force et la puissance du peuple ». Elle a été installée sans autorisation préalable de la ville, car ce n’était pas une idée de la ville mais une idée de l’artiste. Dans un acte de « l’art de la guérilla », Di Modica a transporté par camion sa sculpture du taureau le 15 décembre 1989 à Lower Manhattan. Il l’a déposée sous un arbre de Noël, face à la bourse de New York tel un cadeau de Noël pour les New Yorkais. La Police a aussitôt saisi la sculpture et l’a placée dans une fourrière. Le taureau de Wall Street n’a pas disparu longtemps, le New York City Department of Parks and Recreation lui a permis d’être transféré vers son emplacement actuel, sur la place du Bowling Green à deux blocs au sud de la Bourse[1].

L'œuvre[modifier | modifier le code]

La sculpture pèse 3,2 tonnes, mesure 3,4 mètres de haut et 4,9 mètres de long. Selon l'artiste, la sculpture est le symbole de la force, du pouvoir et de l'espoir du peuple américain pour le futur. Il incarne les hausses de la bourse : en effet, les taureaux chargent toujours du bas vers le haut. À l’origine, l’expression « bullish » en anglais signifie hausse de la bourse[2]. Le pied droit du taureau est dirigé vers l’avant, vers Wall Street, ce qui suggère qu’il est en mouvement, en mouvement financièrement. La tête baissée et les narines évasées signifient qu’il charge ; dans ce cas-ci, il charge dans la zone commerciale.

Un lieu touristique[modifier | modifier le code]

Dès le premier jour où la sculpture a été mise en place à Bowling Green, elle a obtenu un succès immédiat. C’est l’une des œuvres les plus photographiées de la ville de New York, les touristes posent constamment à ses côtés et aiment aussi l’escalader.

Une légende raconte que si vous grattez le nez, saisissez les cornes et les testicules du taureau, il vous apportera de la fortune[3]. Les touristes se prêtent donc au jeu, ils se photographient en réalisant ces gestes et espèrent que cette légende soit vraie.

Propriété[modifier | modifier le code]

La statue appartient à Arturo Di Modica et non à New York : elle bénéficie, en théorie, d'un permis autorisant son exposition temporaire sur la propriété de la ville. Les expositions d'œuvre d'art temporaires sont normalement limitées à un an[4], ce permis ayant été délivré en 1989, elle devrait normalement avoir disparu de Bowling Green Park mais elle est devenue une destination touristique et est considérée par les autorités et la population New-Yorkaise comme étant un monument permanent de la ville[5].

En 2004, l'artiste annonce que la statue est à vendre à condition que l'acquéreur s'engage à ne pas la déplacer de Bowling Green Park[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]