Tango queer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Deux femmes dansent le tango, carte postale de 1920.
Tango Queer, carte postale de 1920.

Le tango queer est une façon de danser le tango argentin qui ne tient pas compte des rôles hétéronormatifs traditionnels. Le mouvement de tango queer permet non seulement un accès au tango pour la communauté LBGTQ mais soutient également les adeptes de cette danse, quelle que soit leur orientation sexuelle.

Présentation[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, dans le tango, l'homme dominateur mène la danse et la femme soumise se laisse conduire[1]. Dans le tango queer, les danseurs et danseuses ne tiennent pas compte de ces rôles hétéronormatifs, les échangent et peuvent évoluer en couple de même genre[2],[3].

Initialement, dans les années 1880, le tango se danse à l'origine entre deux hommes dans les ruelles de Buenos Aires. C'est parce qu'il y avait une pénurie de femmes à l'époque parmi la population immigrée de la capitale. La danse de tango en couple d'hommes se perd jusqu'aux années 2000, lorsque les milongas de tango queer (clubs de tango) réapparaissent, offrant des cours à la communauté LGBTQ[4].

Deux femmes dansent le tango
Deux femmes dansent le tango

Le tango queer est né en Allemagne où un groupe de femmes lesbiennes a organisé le premier festival[5].

En 2014, le couple composé de Germán et Nicolás Filipeli, deux frères jumeaux, a atteint pour la première fois la finale du Mondial de Tango de Buenos Aires[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Magali Saikin: Tango y Género.Identidades y roles sexuales en el Tango Argentino. ABRAZOS books: 2004. ISBN 978-3-9807383-8-5
  • Manuel González: El Tango es machista? En: Punto Tango, Nr° 26, diciembre de 2008. (texto completo en línea: puntotango.com.ar)
  • Sofía Cecconi: Tango Queer: territorio y performance de una apropiación divergente. En: Revista Transcultural de Música - TRANS 13 (2009), (ISSN 1697-0101) - (texto completo en línea): sibetrans.com
  • La historia del Tango, Siglo XXI Década 1, 2.ª. Parte, Corregidor, Buenos Aires, 2011
  • Wartluft, Elizabeth: Who’s Leading? Gender Role Transformation in the Buenos Aires Community. M.A. thesis at the University of Oregon, 2002. excerpt on: dancingsoul.typepad.com
  • Guillen, Marissa E.: The Performance of Tango: Gender, Power and Role Playing. Master of Arts thesis, Ohio 2008. plain text on: etd.ohiolink.edu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un tango d'un genre nouveau vient bousculer les codes machos », sur LExpress.fr, (consulté le )
  2. « Quand le tango queer vient bousculer les codes machos », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  3. Alexandra Parachini, « En Argentine, le tango “queer” casse les codes machistes | Le Quotidien » (consulté le )
  4. (en-US) Stefan Arestis, « Our experience learning to dance queer tango as a gay couple », sur Nomadic Boys, (consulté le )
  5. « ARGENTINE. Le succès des “milongas queer” », sur Courrier international, (consulté le )
  6. « Tango et homosexualité, un pas de deux provocant en Argentine », sur TV5MONDE, (consulté le )