Taille (anatomie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taille.
Position de la taille

La taille est la partie du corps située entre les côtes (ou thorax) et les hanches. C'est la partie la plus étroite du torse.

Description[modifier | modifier le code]

Chez les femmes, la ligne de taille se situe généralement 2 ou 3 cm au-dessus du nombril ; chez les hommes, elle est plus variable, de 1 ou 2 cm au-dessous du nombril mais parfois un peu plus. Elle est facilement repérable en se penchant sur le côté[réf. souhaitée].

L'étroitesse de la taille par rapport aux hanches et à la poitrine est une caractéristique sexuelle secondaire de la femme, qui se développe à la puberté (élargissement du bassin et affinement de la taille), par opposition à l'homme dont le torse est plus cylindrique. Ce caractère sexuel se perd avec l'âge et en particulier la ménopause, où les femmes se mettent à stocker l'excédent pondéral, comme les hommes, non plus seulement au niveau des hanches mais aussi sur le ventre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant des siècles, les femmes ont cherché à accentuer cette finesse de la taille, signe de féminité, de beauté et de jeunesse, grâce au corset. Une des caractéristique de l'histoire du costume est la variation selon la mode de la hauteur de la taille sur la pièce de vêtement, entre les hanches (taille basse) et le dessous de poitrine (taille haute), en passant bien sur par la taille naturelle.

On considère que le rapport taille-hanche naturel le plus esthétique est d'environ 0,7 pour une femme[Qui ?] ; par exemple, pour un tour de hanches et de poitrine de 90, la taille la plus agréable visuellement sera d'environ 63 cm selon les canons[Lesquels ?]. Cet indice est considéré comme indicateur de fertilité (bassin assez large pour accoucher).[réf. nécessaire]

Ces considérations esthétiques sont cependant arbitraires, et très variables en fonction de la culture (peuple) et de l'époque (lors des époques où la nourriture était peu abondante, par exemple, une personne ronde était préférée car ceci était un signe de bien-portance). Cela dépend également des goûts esthétiques de chacun[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]