Tadmor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la ville syrienne. Pour la planète, voir Gamma Cephei Ab.
image illustrant la Syrie
Cet article est une ébauche concernant la Syrie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tadmor
تدمر
Image illustrative de l'article Tadmor
Administration
Pays Drapeau de la Syrie Syrie
Gouvernorat Homs
District District de Tadmor
Géographie
Coordonnées 34° 33′ 36″ nord, 38° 16′ 02″ est
Altitude 405 m
Divers
Site(s) touristique(s) Palmyre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Syrie

Voir sur la carte administrative de Syrie
City locator 14.svg
Tadmor

Tadmor ou Tudmur (en arabe : تدمر), anciennement Palmyre, est une ville du centre de la Syrie située dans le gouvernorat de Homs. Elle se trouve dans une oasis du désert de Syrie à 215 km au nord-est de Damas et à 180 au sud-ouest de l'Euphrate. L'antique ville de Palmyre se trouve à 500 m au sud-ouest de Tadmor. Relativement isolée, les localités les plus proches sont le village d'Arak (en) à l'est, la ville d'As-Sukhnah plus loin au nord-est, le village de Tiyas (en) à l'ouest et la ville de Al-Qaryatayn au sud-ouest.

La ville est le centre administratif du district de Tadmor et du sous-district. Suivant le recensement de 2004 réalisé par le Bureau central de statistique (Syrie) (en) la population de la ville était de 51 323 habitants. En 2015, d'après le gouverneur de Homs la population était de 35 000[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Palmyre gréco-romaine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Palmyre.

Guerre civile syrienne[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre civile syrienne, en mai 2015, la ville est prise par l'organisation État islamique. Durant sa présence, celle-ci y commet de nombreuses exactions, notamment la destruction de vestiges archéologiques.

En mars 2016, Tadmor est reprise par l'armée syrienne.

Le 11 décembre 2016, les soldats de l'État islamique parviennent à s'emparer une nouvelle fois de Tadmor. Malgré les nombreux bombardements russes, ils profitent de la concentration des forces militaires syriennes à Alep.[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Presse de Tunisie - lei-aux-portes-de-tadmor-et-de-ramadi », sur La Presse de Tunisie,‎ (consulté le 22 mai 2015)
  2. « Syrie : l’organisation Etat islamique a repris le contrôle de Palmyre », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)