Taddart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Taddart (forme française officielle[1] ; en arabe : تادرت[2]), ou Taddert[3], est une commune rurale marocaine de la province de Guercif[1] et de la région de Taza-Al Hoceïma-Taounate.

En 2015, M. Magroud Abderrahmane est élu président de la commune rurale de Taddart pour un mandat de 4 ans.

Taddart est également le nom d'un quartier à Agadir.

Géographie[modifier | modifier le code]

Taddart a pour coordonnées géographiques : 34° 11′ 17″ N, 3° 42′ 28″ O[4]. Elle se situe à une altitude de 573 m[4], entre les villes de Taza, à l'ouest, et de Guercif, à l'est, que la N6 permet de rejoindre.

Les communes limitrophes[5], toutes rurales, sont :

Toponymie[modifier | modifier le code]

En berbère, taddart signifie « maison »[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'à ce que la province de Guercif fut créée, en 2009, Taddart était rattachée à la province de Taza[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

De 1994 à 2004, la population de Taddart est passée de 18 857 à 20 474 habitants[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « Décret no 2-09-320 du 17 joumada II 1430 (11 juin 2009) modifiant et complétant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5744,‎ , p. 1022 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  2. « Annuaire des élus locaux », Association nationale des collectivités locales du Maroc (consulté le 11 février 2012)
  3. Cette variante orthographique se rencontre notamment sur des cartes, telle la carte Michelin du Maroc de 2009 (mais wwww.viamichelin.fr utilise la forme officielle « Taddart »).
  4. a et b « Taddart », sur www.geonames.org (consulté le 11 février 2012)
  5. [flash] « Carte de la pauvreté du Royaume > Taza-Al Hoceïma-Taounate > Taza (carte antérieure à la création de la province de Guercif) », sur www.tanmia.ma (consulté le 12 février 2012)
  6. Andrés Bazzana, Maisons d'Al-Andalus : Habitat médiéval et structures du peuplement dans l'Espagne orientale, vol. 1, Madrid, Casa de Velázquez, , 823 p. (ISBN 84-86839-31-9, lire en ligne), p. 106
  7. a et b [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 10 février 2012)