Guercif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Guercif
Image illustrative de l'article Guercif
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Oriental
Province Guercif
Code postal 35100
Démographie
Population 90 880 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 34° 14′ Nord, 3° 22′ Ouest
Altitude 378 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Guercif

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Guercif

Guercif (amazigh: ⴳⴰⵔⵙⵉⴼ, ben hadine; arabe : جرسيف) est une ville du Maroc située dans la région de l'Oriental, au nord-est du royaume. Elle est le chef-lieu de la province de Guercif depuis le .

L'origine de la nomination Guercif[modifier | modifier le code]

Le nom de Guercif vient du berbere guercif qui signifie confluent, la ville étant construite au confluent de trois rivières.

Il y a plusieurs histoires locales et légendes sur cette nomination : Revient à l'époque ancienne et dit que la région était plein d'arbres qui ont des feuillets très strident ressemblent à des épées.

Une autre vient de l'époque des Idrissides, en effet Jarir Chamakh pris la fuite après avoir assassiné Moulay Idriss Ibn Abdellah, et fut pursuivi et arrêté par El Hajib Al Moulay Idriss à oued Moulouya. Il aurait alors avoué son crime sous la menace de l'épée de ce dernier(سـيـف).

Période arabe[modifier | modifier le code]

La ville est le fief des Ahl Rechida, une tribu arabe.

Localisation[modifier | modifier le code]

Guercif se trouve dans un point stratégique presque à mi-chemin entre la ville d'Oujda à l'Est du Maroc (Oujda-Guercif:160 km) et la ville de Fès au centre du pays (Guercif-Fès:180 km) sur la route nationale N 6.

Au nord-est de Guercif on retrouve la ville de Nador à 135 km et au sud on retrouve la ville de Missour à 170 km sur la route nationale N 15.

Transport[modifier | modifier le code]

La ville de Guercif possède des petits taxi verts qui permettent de se déplacer à l'intérieur de la commune, pour pouvoir quitter la ville il y a des grands taxis blanc, une ligne de chemin de fer ainsi qu'une gare routière se situant à la sortie de la ville au sud. La ville possède trois grands axes routiers qui permettent de desservir les villes de Nador (S333 au nord) , Taourirt et Oujda (N6 à l'est) ainsi que Taza et Fès (N6 à l'ouest).

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de Guercif est principalement basée sur l'agriculture et les sociétés de confection[réf. souhaitée].

Personnalité[modifier | modifier le code]

  • Allal ben Abdallah, (1916-1953), résistant marocain : le 11 septembre 1953, il trouva la mort en essayant d'assassiner le sultan Ibn Arafa[1] (que les Français venaient de mettre à la place de Mohammed V).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Peyron, « Guercif », dans Encyclopédie berbère, vol.21 (Edisud 1999), p. 3234-3236