Synechocystis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Synechocystis est un genre de cyanobactéries représentées en premier lieu par la souche Synechocystis sp. PCC6803. Cette dernière vit dans l'eau douce et est capable de se développer à la fois de façon phototrophe par photosynthèse oxygénique et de façon hétérotrophe par glycolyse et phosphorylation oxydative. Elle est capable d'anticiper les transitions jour-nuit à l'aide d'une horloge circadienne.

Les cyanobactéries sont des microorganismes très étudiés du point de vue de la photosynthèse, de la fixation du carbone, de la fixation de l'azote, de l'évolution des plastes des plantes et de l'adaptation au stress environnemental. Synechocystis sp. PCC6803 est l'une des espèces de cyanobactéries les plus étudiées, car elle peut pousser à la fois de façon autotrophe et hétérotrophe en l'absence de lumière. Elle a été isolée d'un lac d'eau douce en 1968 et est aisément modifiable par l'ADN exogène. Son génome est réparti sur un chromosome de 3,57 Mb, quatre grands plasmides de 120  106  103 et 44 kbp et trois petits plasmides de 5,2  2,4 et 2,3 kbp[3].

L'appareil photosynthétique de Synechocystis sp. PCC6803 est très semblable à celui des plantes. Cet organisme est également capable de mouvement phototactiques. Il peut vivre dans l'obscurité de façon entièrement hétérotrophe mais, pour une raison encore inconnue, il nécessite d'être exposé à un minimum de 5 à 15 minutes de lumière bleue par jour. Ce rôle régulateur de la lumière demeure inchangé chez les souches dépourvues de photosystème I et de photosystème II[4].

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon ITIS (20 février 2014)[1] :


Selon NCBI (20 février 2014)[2] :


Selon World Register of Marine Species (20 février 2014)[5] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b ITIS, consulté le 20 février 2014
  2. a et b NCBI, consulté le 20 février 2014
  3. (en) Takakazu Kaneko, Yasukazu Nakamura, Shigemi Sasamoto, Akiko Watanabe, Mitsuyo Kohara, Midori Matsumoto, Sayaka Shimpo, Manabu Yamada et Satoshi Tabata, « Structural Analysis of Four Large Plasmids Harboring in a Unicellular Cyanobacterium, Synechocystis sp. PCC 6803 », DNA Research, vol. 10, no 5,‎ 2003, p. 221-228 (lire en ligne) DOI:10.1093/dnares/10.5.221 ; PMID : 14686584
  4. (en) S. L. Anderson et L. McIntosh, « Light-activated heterotrophic growth of the cyanobacterium Synechocystis sp. strain PCC 6803: a blue-light-requiring process », Journal of Bacteriology, vol. 173, no 9,‎ mai 1991, p. 2761-2767 (PMCID 207855, lire en ligne) PMID : 1902208
  5. World Register of Marine Species, consulté le 20 février 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :