Syndrome de Pelligrini Stieda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le syndrome de Pelligrini Stieda[1] fait référence à l'ossification de la partie supérieure du ligament collatéral tibial du genou[2].

Affection rare, le syndrome rassemble des douleurs et des limitations à la mobilité de genou. Dans les cas bénins, le traitement conservateur est souvent couronné de succès ; les patients avec une formation osseuse importante et des symptômes persistants exigent l'excision chirurgicale de l'ossification[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Koubaa M, Allagui M, Oueslati A, Boujomaa T, Zrig M, Aloui I, Abid A, « Les fractures unicondyliennes du fémur chez l’adulte : à propos de 23 cas », Tunisie Orthopédique, vol. 6, no 1,‎ , p. 75-80. (lire en ligne [PDF])
  2. (en) Mohammad Diab, Lexicon of Orthopaedic Etymology, Taylor & Francis,‎ , 380 p. (ISBN 9789057025976)
  3. (en) Theivendran, Kanthan, Lever, Caroline J et Hart, William J, « Good result after surgical treatment of Pellegrini–Stieda syndrome », Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy, vol. 17, no 10,‎ , p. 1231-3. (ISSN 1433-7347, DOI 10.1007/s00167-009-0725-0, lire en ligne)