Symphonie nº 6 de Schubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie nº 6.
Symphonie no 6 en ut majeur
D. 589
Genre Symphonie
Nb. de mouvements 4
Musique Franz Schubert
Effectif Orchestre symphonique
Durée approximative 32 minutes environ
Dates de composition entre et
Création
Vienne dans la großen Redoutensaal Drapeau de l'Autriche Autriche
Interprètes sous la direction de Johann Baptist Schmiedel

La Sixième symphonie en ut majeur D.589 de Franz Schubert fut écrite entre (date figurant en tête du manuscrit) et . Elle est surnommée la Petite ut majeur, par opposition à la Grande symphonie en ut majeur du même compositeur.

Cette symphonie est une des moins connues et des moins jouées du compositeur. Son écriture se ressent de l'influence de Beethoven (le Scherzo presto rappelle beaucoup celui de la Première symphonie de Beethoven) mais également celle de Rossini, dont les succès commençaient à Vienne. Schubert, à la même époque, compose d'ailleurs deux Ouvertures dans le style italien (D.590 et 591). Toutefois, certains éléments propres à Schubert demeurent, et annoncent les prochaines symphonies ; c'est surtout le cas de la coda immense et majestueuse du Finale (Allegro moderato), qui préfigure les audaces de la Grande.

La symphonie fut jouée pour la première fois en public quelques mois après la mort de Schubert à la Vienna Gesellschaft der Musikfreunde, le . Elle y fut jouée d'ailleurs à la place de la Grande, estimée alors trop difficile.

  1. Adagio - Allegro
  2. Andante
  3. Scherzo: Presto
  4. Allegro moderato

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation de la sixième symphonie
Cordes
premiers violons, seconds violons,
altos, violoncelles, contrebasses
Bois
2 flûtes,
2 hautbois,
2 clarinettes en ut,
2 bassons
Cuivres
2 cors en ut,
2 trompettes en ut
Percussions
timbales (en ut et sol)

Liens externes[modifier | modifier le code]