Sylvia Stolz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sylvia Stolz
Description de l'image defaut.svg.
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Profession

Sylvia Stolz née le 6 août 1963 à Munich est une avocate allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a défendu Ernst Zündel lors de son procès remettant en cause l'existence de l'Holocauste en mars 2006. Elle affirma pendant le procès que « le tribunal militaire allié international n’a rien été d’autre qu’une inquisition talmudique conduite par des ennemis de l’Allemagne [réf. nécessaire], qui a produit des témoignages fabriqués de toutes pièces[non neutre] et les dépositions des Juifs n’ont jamais pu être mises à l’épreuve ou authentifiées[réf. nécessaire] ». Elle a également affirmé pour conclure que « l'Holocauste est le plus grand mensonge de l'histoire du monde[1] ».

Zündel fut condamné en février 2007 à cinq ans de prison, et son avocate Sylvia Stolz à trois ans et demi[1]. Elle fut libérée de la prison d'Aichach le 13 avril 2011[2].

Elle est en relation de couple avec Horst Mahler[3].

En février 2015, elle a été condamnée par la justice allemande à 20 mois de prison pour négation de la Shoah et usurpation de titres, lors de propos tenus en 2012[4] lors d'une conférence en Suisse, pour l'Anti-Zensur-Koalition d'Ivo Sasek (de)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le négationniste allemand Ernst Zündel est mort », Europe 1,‎ (lire en ligne)
  2. La Jeanne d'Arc allemande Sylvia Stolz : libérée, Rivarol, n°2996 du 22 avril 2011,page 2.
  3. Frank Käßner: Ernst Zündel: "Agitator, Hetzer, Brandredner". In: Welt Online, 16. Februar 2007.
  4. (en) German Ex-lawyer Jailed for Holocaust Denial - Again The Associated Press, 25 février 2015, Haaretz
  5. (de) Andreas Salch, « Rechtsextreme Ex-Anwältin muss in Haft », Süddeutsche Zeitung,‎ (lire en ligne)