Swimrun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Swimrun
Description de cette image, également commentée ci-après
Transition en Swimrun
Généralités
Sport Swimrun
Création 2006
Autre(s) nom(s) Swim & Run
Statut des participants Amateur et professionnel

Le swimrun (prononcé /ˈswɪmrʌn/, de l'anglais swim « nage » et run « course [à pied] ») est un sport de pleine nature combinant course à pied (sur route ou sentier) et nage en eau libre. Apparu vers 2006, ce nouveau sport se pratique principalement par équipe de deux et consiste en plusieurs alternances entre les deux disciplines sur des distances variables.

Historique[modifier | modifier le code]

L'idée de transformer en épreuve sportive le défi amical qui consiste à relier à pied et à la nage, et le plus rapidement possible, deux hôtels situés sur des îles suédoises au large de Stockholm, revient à Michael Lemmel et Mats Skotts qui créent en 2006 la première course de « swimrun » officielle sous le nom de Ö till ö (île en île)[1]. Les deux premières années (2006 et 2007), seules 11 équipes ont pris le départ et seulement deux ont réussi à terminer dans les délais. La création de cette épreuve multi-sport par équipe et dans l'esprit d'un raid nature est l'acte de fondation de cette nouvelle pratique sportive[2],[3].

Développement[modifier | modifier le code]

Né en 2006 en Suède, ce sport devient de plus en plus populaire partout en Europe puis en Amérique du Nord et en Océanie (depuis 2015) où de plus en plus de courses sont organisées au fil des années. Des sportifs confirmés comme le Suédois Jonas Colting ou les Français Cédric Fleureton et David Hauss participent au championnat du monde de swimrun (Ö till ö)[4].

Encadrement[modifier | modifier le code]

En France, le swimrun est encadré par la Fédération française de triathlon (FFTri)[5].

Pratique[modifier | modifier le code]

Le swimrun se pratique la plupart du temps par équipe de deux. Certains organisateurs offrent néanmoins la possibilité aux athlètes de participer en solo sur des formats de course plus courts type Sprint[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « About Ötillö », sur otilloswimrun.com (consulté le 18 octobre 2016).
  2. 1Romuald Lepers, « Plongez dans le Swimrun », Respirez Sport, no 1,‎ , p. 41 (lire en ligne).
  3. Simon Roger, « Hors des sentiers battus », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 5 mars 2019)
  4. https://swimrunfrance.fr/2017/09/05/les-francaises-a-lotillo-2017/
  5. « Délégation du Swimrun pour la FFTri », sur swimrunfrance.f, (consulté le 1er décembre 2019).
  6. https://otilloswimrun.com/races/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]