Sweetheart Grips

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Sweetheart Grips sont une forme de trench art apparut durant la seconde Guerre Mondiale consistant à installer des plaquettes transparentes (grips) sur des armes de poings pour y placer des images en dessous, généralement une photos de la petite amie ou de l'épouse restée au pays voire d'une pin-up.

S&W ASP 9mm équipé de plaquettes transparentes

Origine[modifier | modifier le code]

De tout temps à travers l'histoire les soldats ont personnalisé leur équipement, allant du Nose Art sur un bombardier, ou plus simplement en gravant leurs initiales sur leur cantine ou la crosse de leurs fusils. Lors de la Première Guerre mondiale apparut l'artisanat de tranchées ou trench art, activité artistique des combattants durant les moments de calme.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les GI trouvèrent une utilisation détournée au plexiglas transparent qui était utilisé intensément en particulier pour les hublots des avions ou les fenêtres des véhicules en raison de sa légèreté et de sa malléabilité.

Les militaires ont commencé à utiliser le plexiglas provenant d'aéronefs écrasés pour sculpter des plaquettes pour leurs pistolets, en particulier le Colt M1911. Ils enlevaient les plaquettes en bois standard de leurs armes à feu pour les remplacer par des plaquettes transparentes fabriquées artisanalement. La crosse était ensuite personnalisées en plaçant une photo de leur fiancée ou d'une pin-up en dessous des plaquettes. Ainsi apparurent les Sweetheart Grips (poignées chérie).

Variantes[modifier | modifier le code]

Bien que les armes aient souvent reçu des images des deux côtés de la poignée, certaines n'en recevaient que d'un côté. Ainsi la plaquette de droite étaient mise en place avec une photo en dessous (pour un droitier) tandis que la plaque de gauche étaient laissée sans décoration. Cela permettait à un utilisateur droitier de pouvoir regarder directement le chargeur par transparence et savoir combien il lui restait de balles. La même chose se faisait pour un utilisateur gaucher, c'est la plaquette de droite qui était totalement transparente dans ce cas.

Une photo personnelle était aussi un moyen facile pour un soldat d'identifier son arme, si quelqu'un d'autre la ramassait. Les soldats qui récupéraient des armes ennemies adaptèrent également cette décorations sur leurs prises. On retrouve donc des armes allemandes (Luger) ainsi que japonaise (Nambu) agrémentées de ces grips personnalisés que les soldats ramenèrent chez eux après la guerre.

Actuellement des sociétés, principalement américaines, perpétuent ce mode de personnalisation mais de façon industrielle et plus durable que la méthode des soldats durant le seconde Guerre Mondiale.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans le film Fury, le sergent Don Collier, allias "War Daddy" (interprété par Brad Pitt) porte un colt S&W M1917 agrémenté de Sweetheart Grips bien visibles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]