Surt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Surt détruisant les mondes avec son épée flamboyante (Dollman, 1909).

Surt (dérivé de svartr, « noir ») est, dans la mythologie nordique, le géant du feu dévastateur. Menaçant constamment l’équilibre de l’Univers, il réside dans Muspellheim, région chaude et lumineuse, dont il est le gardien. Sa femme est Sinmora. Il est considéré comme l'équivalent scandinave du dieu romain Vulcain et du dieu grec Héphaïstos.

Mythologie nordique[modifier | modifier le code]

Au soir du « Destin des Puissances » (Ragnarök), avec les forces provenant du monde des géants (Jötunheim ou Iotunheimar) et de l’enfer de Heleim, Surt doit emmener les fils de Muspell à l’assaut du royaume des dieux Ases. Surgissant du ciel déchiré par les cataclysmes qui secouent l’Univers, précédé et suivi d’un feu dévorant, Surt est armé d’une épée ardente et flamboyante[1] qui « brille plus intensément que le soleil », selon les termes du chroniqueur Snorri Sturluson dans l’Edda en prose.

Avec les cavaliers de Muspell, Surt chevauche sur le pont Bifröst, qui s’écroule sous le poids, et se dirige vers la plaine de Vígríd : c’est sur ce vaste champ de bataille, qui s’étend sur cent lieues dans toutes les directions, que va se dérouler la fin du monde lors d'un ultime combat avec les dieux[1]. Surt y affronte Freyr, lequel, démuni de son épée magique, qu’il a donnée à Skírnir, est tué.

Tandis que tombent aussi Odin, Thor et Týr, et qu’Heimdall et Loki s’entretuent, Surt déclenche un gigantesque incendie qui embrase et détruit la terre entière. La Völuspá (l’Edda poétique) le décrit ainsi :

« Le soleil s’obscurcira,
La terre sombrera dans la mer,
Les étoiles resplendissantes
Disparaîtront du ciel.
La fumée tourbillonnera,
Le feu rugira,
Les hautes flammes
Danseront jusqu’au ciel.
 »

Lorsque s’éteint l’incendie prodigieux, le monde sombre dans les ténèbres, pour renaître ensuite des flots, nimbé d’une lumière nouvelle. Seul deux dieux auront survécu, garant de la mémoire du monde, et deux humains, qui fonderont la nouvelle humanité.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Surt est un des protagonistes de la série Magnus Chase et les Dieux d'Asgard de Rick Riordan. Surnommé « Surt le Noir », il tue Magnus Chase, lui permettant ainsi de devenir un einherji. Il veut s'emparer de Sumarbrander (Jack), l'épée de Freyr, et déclencher le Ragnarök. Il est présent sur le Vaisseau des Damnés, Naglfar, qu'il est censé conduire jusqu'à la plaine de Vigrid.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Surtr et Sinmara apparaissent en tant que boss finaux dans Titan Quest: Ragnarök.
  • Surt apparaît en tant que boss dans Hellblade: Senua's Sacrifice.
  • Dans God of War, Surtr est mentionné plusieurs fois lorsque les héros traversent Muspellheim, étant présenté ici de manière favorable à l'instar des autres géants de la série, en guerre avec des Ases égoïstes et violents. Bien que n'étant jamais vu en personne et présumé endormi, son épée géante servira de balise à Kratos pour le guider vers de nombreux défis.
  • "Surt" est le nom repris par un jeune joueur de jeux-vidéos français de la team Quantum.
  • Le Géant de Feu, le plus puissant des boss de jungle du mode Conquête du MOBA Smite, est inspiré de Surt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hector du Lac de la Tour d'Aurec, Précis historique et statistique du département de la Loire : Forest. [Volume 1, Le Puy, Imprimerie J-B de la Combe, (lire en ligne), "De la religion"

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :