Sukha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sukha (sanskrit et pāli : bon-heur, sensation agréable, par opposition à duḥkha, souffrance, mal-heur) est un facteur de dhyāna en méditation bouddhique, il s'agit d'un bonheur associé à un état de profonde tranquillité (upekṣā). Dans les premières étapes de dhyāna, il est associé à la joie, piti, mais alors que cette dernière est une formation mentale (saṃskāra), sukha est une sensation (vedanā) aussi bien corporelle que mentale.

Il existe deux types de sukha[1] :

  • sāmisa (pa.) : le bonheur dans la sphère des sens, avec attachement.
  • nirāmisa (pa.) : le bonheur non sensuel, sans attachement. D'après plusieurs textes du Canon pāli, ce type de sukha est une condition nécessaire pour atteindre un état de concentration (samādhi)[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Glossaire de termes Pāḷi »
  2. Nyanatiloka, Vocabulaire pali-français des termes bouddhiques, Adyar, .

Article connexe[modifier | modifier le code]