Style tintinnabuli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Tintinnabule.
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le style tintinnabuli (du latin tintinnabulum : clochette) est un procédé de composition musicale et une technique d'écriture[1] créée par Arvo Pärt, compositeur estonien associé à la musique minimaliste.

Signifiant littéralement cloches ou clochettes en raison des tintinnabules utilisées dans la liturgie catholique, il a été développé par Pärt à partir de trois pièces séminales Für Alina (1976), Fratres (1977), et Spiegel im Spiegel (1978). Il est principalement associé à l'expérience mystique qui empreint toute la musique de ce compositeur après 1976 et fut dans une moindre mesure occasionnellement utilisé par certains de ses contemporains comme Krzysztof Penderecki.

Technique musicale[modifier | modifier le code]

« L'essence de ce style est une diaphonie, un Ursatz (noyau fondamental) d'un nouveau genre où deux voix se joignent pour former quelque chose d'indissociable. […] Fondée sur des couples de notes construites l'une contre l'autre et n'existant que par la relation de l'une à l'autre, cette diaphonie forme l'élément le plus petit et le plus important de la tintinnabulation »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Andreas Peer Kähler (trad. Antoine Roberto), Arvo Pärt, Universal Edition, Vienne, 2010, p. 17-18 [lire en ligne]
  2. Andreas Peer Kähler (trad. Antoine Roberto), Arvo Pärt, Universal Edition, Vienne, 2010, p. 18 [lire en ligne]