Starship Titanic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Titanic (homonymie).
Starship Titanic
Éditeur Simon & Schuster
R&P Electronic Media (en)
Développeur The Digital Village

Début du projet Europe 10 février 1998
Amérique du Nord 31 mars 1998
Mode de jeu Solo
Plate-forme Mac OS
Microsoft Windows

Starship Titanic est un jeu vidéo réalisé par Douglas Adams[1] en 1998 au sein de The Digital Village. Il est adapté en roman sous le même titre par Terry Jones[2], membre des Monty Python et traduit en français par Marie-Catherine Caillava en 1999.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sur la planète Blérontin, la veille de l'inauguration du Starship Titanic, un magnifique vaisseau spatial de croisière, son créateur Leovinus découvre qu'il a été escroqué par le chef de projet et le comptable, qui comptent saboter le vaisseau pour toucher l'assurance. Dix secondes après son inauguration, le vaisseau disparaît à cause d'un coup de GOME (opération Générale d'Oblitération Massive d'Existence) et se matérialise sur Terre, détruisant la maison de Dan et Lucy. Ces derniers, accompagnés de Netty, montent à bord et partent pour une croisière interstellaire gratuite lors de laquelle ils vont sauver le Starship Titanic ainsi que toute la planète Yassaca.

  • Au départ la disparition du Starship Titanic à cause d'un coup de GOME n'était qu'un gag dans le roman La Vie, l'Univers et le Reste, mais Douglas Adams en a tiré une histoire pour le jeu vidéo. Par manque de temps à y consacrer, il a confié l'écriture du roman à son ami Terry Jones.
  • Comme dans Le Guide du voyageur galactique, on retrouve des terriens embarqués dans un vaisseau spatial extraterrestre qui voyagent à travers la galaxie.
  • Lorsque, par manque de temps, Douglas Adams demanda à Terry Jones s'il était intéressé par l'écriture de Starship Titanic, ce dernier lui aurait répondu que ce serait avec plaisir à condition de pouvoir l'écrire tout nu[réf. souhaitée].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Les blérontiens :
  • Les terriens :
    • Dan, citoyen anglais qui rêve de créer un restaurant
    • Lucy Webber, juriste et petite amie de Dan
    • Netty, jolie blonde pas si bête qu'il n'y paraît
    • Nigel, ex-associé de Dan, un peu escroc
  • Les yassacans :
    • Bolfass, capitaine
    • Troudal

Accueil[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Matt Fox, The video games guide : 1,000+ arcade, console and computer games, 1962-2012, McFarland, , 416 p. (ISBN 9781476600673, lire en ligne), p. 361
  2. « Starship Titanic », sur noosphere.org, (consulté le 6 août 2015)
  3. (en) Evan Dickens, Starship Titanic Review, 20 mai 2002, Adventure Gamers.

Lien externe[modifier | modifier le code]