Stanley Turrentine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le jazz image illustrant un musicien image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant le jazz et un musicien américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Stanley Turrentine
Stanley Turrentine 1976.JPG

Stanley Turrentine en 1976.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Conjoint
Autres informations
Instrument
Labels
Genre artistique

Stanley Turrentine, né le à Pittsburgh, mort le à New York, est un saxophoniste ténor de jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir joué avec Lowell Fulson, chez qui il rencontre Ray Charles, Earl Bostic (1953) et Max Roach (1959-60), il épouse l'organiste Shirley Scott en 1960 et joue avec elle jusqu'en 1969. Durant les années 60, il enregistre aussi avec Jimmy Smith, Kenny Burrell et Duke Pearson. Il dirige ensuite un trio comprenant l'organiste Butch Cornell. Durant les années 70 et 80, il enregistre une musique assez commerciale, proche de la soul, même si en club il joue toujours du jazz. Durant les années 90, il enregistre à nouveau du jazz.

Stanley Turrentine cite comme principale influence Illinois Jacquet qui fut son mentor. Il appréciait aussi Don Byas, Coleman Hawkins et Sonny Rollins.

Il est mort d'une attaque à New York le 12 septembre 2000[1],[2]. Il est enterré au cimetière Allegheny de Pittsburgh.

Son frère est le trompettiste Tommy Turrentine.

Discographie[modifier | modifier le code]

Blue Note Records[modifier | modifier le code]

Avec Kenny Burrell

CTI Records[modifier | modifier le code]

Fantasy Records[modifier | modifier le code]

Autres labels[modifier | modifier le code]

  • 1966 Let It Go (Impulse!)
  • 1965 Tiger Tail (Mainstream Records)
  • 1960 Stan "The Man" Turrentine (Bainbridge)
  • 1976 Man with the Sad Face - Bainbridge
  • 1977 Love's Finally Found Me - Classic World
  • 1979 Soothsayer - Elektra
  • 1979 Betcha - Elektra
  • 1980 Inflation - Elektra
  • 1981 Tender Togetherness - Elektra
  • 1982 Home Again - Elektra
  • 1991 The Look of Love - Huub
  • 1992 More than a Mood - Music Masters
  • 1993 If I Could - Music Masters
  • 1995 Three of a Kind Meet Mr. T - Minor Music
  • 1995 T Time - Music Masters
  • 1995 Time - Music Masters
  • 1999 Do You Have Any Sugar? - Concord Jazz

Avec Shirley Scott

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hill District-born jazz great Turrentine dies », sur old.post-gazette.com (consulté le 18 janvier 2017)
  2. (en) John Fordham, « Stanley Turrentine », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

  • The Biographical Encyclopedia of Jazz (Feather-Gitler, 1999)
  • Dictionnaire du Jazz (Philippe Carles, 1988)
  • All Music Guide to Jazz (Michael Erlewine, Miller-Freeman Books, 1996)
  • Stanley Turrentine In concert (DVD, 2005)

Liens externes[modifier | modifier le code]