Spybot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Search and destroy.
Spybot
Search & Destroy
Logo
Logo

Développeur Patrick Michael Kolla
Première version 2001
Dernière version Spybot 2.4 (1er juillet 2014)
Écrit en Object PascalVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Windows
Langue Multilingue
Type anti-spyware
Licence freeware
Site web www.safer-networking.org

Spybot, initialement Spybot Search & Destroy, est un anti-espiogiciel (anti-spyware) destiné aux particuliers et qui fonctionne sous Windows. Comme la plupart des logiciels de ce type, il scanne le disque dur et la mémoire vive de l’ordinateur à la recherche de logiciels malveillants. Il dispose d’un résident.

Spybot vise (entre autres) les :

Spybot est actuellement publié comme un freeware. Il est disponible en 51 langues.

Historique[modifier | modifier le code]

En 2000, alors qu’il était encore élève ingénieur Patrick Kolla-Ten Venne a découvert que son PC était infecté par les programmes Aureate/Radiate et Conducent TimeSink. Cette intrusion dans sa vie privée l’a vraiment exaspéré, et il a donc écrit un programme pour supprimer ces infections.

Le programme était si efficace qu’il l’a mis à disposition des autres, en téléchargement gratuit. Ce fut le début d’une campagne mondiale pour protéger le droit à la vie privée sur l’Internet, qui allait bientôt devenir le centre d’intérêt principal de ce jeune ingénieur, ainsi qu’un emploi à plein temps.

L’Internet se développait rapidement, de sorte que toute une communauté de personnes partageant les mêmes idées s’est créée. Leur conviction était que ‘Chacun a le droit à la vie privée et d’utiliser l’Internet sans que ses informations privées soient à son insu volées par des tiers’.

Bientôt, il y a eu trop de travail pour que le jeune programmeur l'effectue seul, donc il a créé une société nommée Safer-Networking Ltd. Le but de cette société était de développer et d’améliorer Spybot – Search & Destroy, nom qui avait été donné au programme. Contrairement à d’autres startups logicielles, celle-ci devait être non-commerciale et allait être financée par des contributions volontaires!

Comme la propagation des logiciels malveillants et logiciels espions augmentait, l'équipe Spybot et la communauté Safer-Networking Ltd. ont aussi grandi. Il ne fallut pas longtemps avant qu’il y ait un réseau mondial de bénévoles dévoués à la cause.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]