Sparadrap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sparadrap (homonymie).
Un pansement, communément appelé sparadrap

Un sparadrap est une bande adhésive, présentée en rouleau, à découper et permettant de fixer des compresses, des pansements, des drains ou des cathéters sur la peau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Initialement, le sparadrap ou bande Gauthier est une bande d'étoffe, de papier ou de peau d'animal recouverte d'une matière « emplastique », à base de gomme, de résine, de colophane, de caoutchouc, de cire,… éventuellement additionnée de produits à but thérapeutique. En 1867, un livre destiné aux pharmaciens décrit différentes formules et machines utilisables pour sa fabrication[1].

Présentation actuelle[modifier | modifier le code]

Au XXIe siècle, les formes proposées sont souvent de simples pansements vendus prédécoupés. Il peut être :

  • transparent, blanc ou couleur « peau » (bien que sa couleur soit alors peu adaptée à certains types de peaux, notamment en Afrique),
  • transparent aux rayons X,
  • hypoallergénique,
  • extensible, permettant de le fixer en regard des articulations,
  • perméable à l'air.

Le sparadrap fait partie du matériel de premiers secours, utile dans la trousse de secours ou au cabinet médical et infirmier.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Francois Laurent Marie Dorvault, L'Officine, Éditeur Asselin, 1867 , 1499 pages, p. 859-867, texte intégral