Sorobango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sorobango
Mosquée de Sorobango-1892.jpg

Mosquée de Sorobango (gravure Édouard Riou, 1892)

Géographie
Pays
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Localisation sur la carte d’Afrique
voir sur la carte d’Afrique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Côte d'Ivoire
voir sur la carte de Côte d'Ivoire
Red pog.svg

Sorobango est une localité du nord-est de la Côte d'Ivoire et appartenant au département de Bondoukou, Région du Zanzan. La localité de Sorobango est un chef-lieu de commune[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Louis-Gustave Binger l'atteint le lundi 3 décembre 1888. Il écrit : « Sorobango est situé, comme Tambi, sur un plateau inculte ; à part les magnifiques banans du village, rien n'y pousse, si ce n'est une herbe courte et mince toute desséchée par le soleil. C'est pourtant cet endroit qui sert de lieu de pâture au troupeau de Sorobango, que j'évalue à 400 têtes de bétail »[2].

Il évalue la population à 800 ou 1 000 habitants... [3] puis décrit la mosquée[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Décret n° 2005-314 du 6 octobre 2005 portant création de cinq cent vingt (520) communes.
  2. L-G. Binger, Du Niger au golfe de Guinée, vol. 2, Hachette, 1892, p. 157
  3. Binger, op.cit, p. 158
  4. Ibid.