Sophie Bissonnette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bissonnette.
Sophie Bissonnette
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
Nationalité
Activité

Sophie Bissonnette, née le 18 septembre 1956 à Montréal, est une réalisatrice, scénariste, productrice et monteuse canadienne[1]. Elle réalise des films documentaires depuis plus de 30 ans et est aussi engagée dans ce milieu pour promouvoir le travail cinématographique des femmes[2].

Plusieurs de ses films ont pour thème l'histoire du féminisme et du syndicalisme au Québec, et pour caractéristique de « faire du témoignage individuel un révélateur de l'histoire sociale »[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sophie Bissonnette grandit à Ottawa et étudie le cinéma et la sociologie à l'Université Queen's de Kingston, où elle obtient un baccalauréat en 1978. Elle commence à réaliser ses premiers documentaires après s'être établie à Montréal, en 1980.

Sophie Bissonnette est notamment membre fondatrice des Rencontres internationales du documentaire et de Réalisatrices équitables[4], ainsi que du Réseau québécois en études féministes (RéQEF)[5][réf. insuffisante].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Documentaires d'auteure[modifier | modifier le code]

Vidéos éducatives et corporatives[modifier | modifier le code]

Reportages et séries[modifier | modifier le code]

  • 2011-2013 : Campus / Saisons 4 et 5
  • 2004 : Je vis ta vie, 26 min.

Récits de vie[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme productrice[modifier | modifier le code]

Comme actrice[modifier | modifier le code]

Comme monteuse[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Prix « Advocacy » des YWCA du Canada pour Sexy Inc. Nos enfants sous influence
  • 2008 : Prix UNICEF au Concours du prix Japon pour Sexy Inc. Nos enfants sous influence[6]
  • 2008 : Finaliste du Prix des Médias d’Au-delà des frontières pour Sexy Inc. Nos enfants sous influence
  • 2002 : Finaliste aux Prix Gémeaux  « Meilleur documentaire » pour Partition pour voix de femmes
  • 1997 : Prix Vidéo d’intervention de l’Office des communications sociales pour Série CSN : Cinq temps d’un mouvement
  • 1997 : Prix Vidéo d’intervention 1997/Série (OCS) pour ’49 – un souffle de colère
  • 1992 : Prix Cinéma de l’Office des communications sociales pour Des lumières dans la grande noirceur
  • 1992 : Prix Séquences Martini pour Des lumières dans la grande noirceur
  • 1992 : Mention honorifique aux Golden Gate Awards de San Francisco pour Des lumières dans la grande noirceur
  • 1985 : En nomination pour le Prix de la Critique québécoise « Meilleur long métrage » pour Quel numéro what number ?
  • 1980 : Prix de la Critique québécoise « Meilleur long métrage » pour Une histoire de femmes[7]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurie Alioff, « Bissonnette, Sophie », The Canadian Encyclopedia,‎ 08/20/14 (lire en ligne)
  2. « Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec », sur www.arrq.qc.ca (consulté le 8 mars 2017)
  3. Simon, Sherry, « Toute une vie / Des lumières dans la grande noirceur de Sophie Bissonnette », 24 images, no 55,‎ , p. 72 (ISSN 0707-9389 et 1923-5097, lire en ligne)
  4. « Sophie Bissonnette », sur Réalisatrices Équitables (consulté le 8 mars 2017)
  5. http://reqef.uqam.ca/
  6. Rédaction, « Le documentaire Sexy inc. Nos enfants sous influence reçoit le Prix UNICEF au Concours du prix Japon », Actualités UQAM,‎ (lire en ligne)
  7. « Prix annuels remis par l'AQCC au meilleur long métrage québécois < aqcc.ca », sur aqcc.ca (consulté le 8 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]