Sonny Rollins, Vol. 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sonny Rollins, Vol. 1

Album de Sonny Rollins
Sortie 1957
Enregistré 16 décembre 1956
Durée 40:49
Genre Jazz (Hard Bop)
Producteur Alfred Lion
Label Blue Note
Critique

Albums de Sonny Rollins

Sonny Rollins, Vol. 1 est un album du saxophoniste ténor Sonny Rollins sorti en 1957 sur le label Blue Note. C'est le premier album de Rollins enregistré pour ce label et le dixième dans sa discographie. L'album est réédité en 2003 dans une version remastérisé par Rudy Van Gelder.


Titres[modifier | modifier le code]

Lorsqu'il enregistre cet album pour Blue Note à la fin de l'année 1956, Sonny Rollins a déjà enregistré une série d'albums pour le label Prestige qui lui a offert une grande reconnaissance, avec notamment cette année-là, Work Time, Plus Four, Tenor Madness, Saxophone Colossus, Plays for Bird et Tour de Force. La critique de Stephen Cook et Al Campbell sur Allmusic indique que cet enregistrement ne donne pas l'impression « d'un son classique comme d'autres albums Blue Note tels que le Vol. 2 ou Newk's Time » et ajoute que ce « n'est peut-être pas un disque de premier choix pour ceux qui découvrent Rollins, mais certainement plus tard un album indispensable. »[1]. Dans son ouvrage Sonny Rollins: the cutting edge, l'auteur Richard Palmer confirme également cette impression en écrivant que même si «  son écriture sur Volume 1 est moins mémorable son jeu ne l'est certainement pas : associé au trompettiste Donald Byrd et assisté par ce merveilleux pianiste qu'est Wynton Kelly, son début en leader pour le label est un triomphe. »[2].

Titre Compositeur Durée
1. Decision Sonny Rollins 8:00
2. Bluesnote Sonny Rollins 6:58
3. How Are Things in Glocca Morra? Yip Harburg, Burton Lane 6:16
4. Plain Jane Sonny Rollins 9:56
5. Sonnysphere Sonny Rollins 9:34

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Pour cette séance d'enregistrement Rollins est accompagné par Wynton Kelly au piano, Gene Ramey à la contrebasse, le jeune trompettiste de 24 ans, Donald Byrd qui signe ici aussi l'une de ses premières apparitions pour Blue Note et enfin le batteur Max Roach, un fidèle collaborateur de Sonny à cette période et qui enregistre ici avec la permission de EmArcy Records. Les morceaux sont enregistrés le 16 décembre 1956 au Rudy Van Gelder Studio, situé à cette période à Hackensack (New Jersey)[3]. Max Roach participe à cet album avec la permission de Bob Shad de Mercury Records Corp[4].

Musicien Instrument Équipe technique
Sonny Rollins saxophone ténor Alfred Lion producteur
Donald Byrd trompette Leonard Feather liner notes d'origine
Gene Ramey contrebasse Rudy Van Gelder ingénieur
Wynton Kelly piano Francis Wolff photographie de couverture
Max Roach batterie Reid Miles design de couverture

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stephen Cook & Al Campbell, « Sonny Rollins, Vol. 1 », sur allmusic.com (consulté en mai 2011).
  2. p. 44 - (en) Richard Palmer, Sonny Rollins: the cutting edge, New York, Continuum International Publishing Group,‎ 2004, poche, 213 p. (ISBN 978-0-8264-6916-8, LCCN 2004001222)
  3. (en) « Sonny Rollins, Vol. 1 (Blue Note BLP 1542) », sur jazzdisco.org (consulté en mai 2011).
  4. (en) Liner notes, « Blue Note 1542 » (consulté en mai 2011).

Liens externes[modifier | modifier le code]